Apercevoir la ville : pour une histoire urbaine palestinienne, entre monde et patrie, sentiment et influences (1920-2002)

par Sylvaine Bulle

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Louis Cohen.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail se situe dans le champ de l'histoire urbaine et sociale. Il se propose de saisir dans trois temporalités politiques, les conditions de production du territoire palestinien revendiqué tout au long du XXème siècle comme objet patriotique et nationaliste et influencé par les présences étrangères ou coloniales successives. L'accent est mis sur la dynamique des pouvoirs, des espaces et des hommes vue à partir de l'éclairage simultané des discours, des milieux professionnels liés à la ville et des types d'espaces urbains produits. La première partie examine la période d'internationalisation urbaine de la Palestine mandataire sous tutelle britannique avec la création d'un tissu cosmopolite et le transfert d'un modèle urbain mais qui ne parvient pas à s'imposer dans la Palestine arabe. La seconde partie se concentre sur le gouvernement de l'espace et des hommes survenant dans la période d'après guerre (1948-1967) marqué par la partition territoriale et par l'occupation militaire. La recherche met à jour des types de gouvernementalité des hommes et des territoires spécifiques : militarisation des savoirs, colonisation, police de l'espace, transformations d'un espace autochtone et montre le patriotisme des milieux professionnels israeliens en miroir de la résistance palestinienne. La troisième partie est consacrée à la courte période de pacification (1995-2002). La reconstruction donne une légitimité à la libéralisation foncière, à l'urbanisation du capital, au désir de renouvellement historique de la ville traditionnelle.

  • Titre traduit

    Seing the city : for an urban history in Palestine, between nation and world, feeling and influences (1920-2002)


  • Résumé

    This research belong to the field of urban history. It concern an analysis of the production of urban space in Palestine revendicated as a patriotic and nationalist object, influenced by the western and colonial presence. The research focuses on the dynamics of power, space and knowledge, regarding through the analysis of professionnal and urban cultures, crossing the production of spaces. The first art concern the period of the British Mandate (1920-1948) with the transfert of urban knowledge and models; the second part concern the militarisation of the space in the context of post war and israeli occupation (1948-1994). The third part examines the short period of pacification (1994-2002) and describe the urbanisation of the capital, the urban renewal and news urban cultures at the cross-crossing of nationalism and universal influences.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Apercevoir la ville : pour une histoire urbaine palestinienne, entre monde et patrie, sentiment et influences (1920-2002)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (535 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.[504]-524. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-122

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12411
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.