La quête du savoir : étudiantes de l'Empire russe dans les universités suisses (1864-1920)

par Natalia Tikhonov

Thèse de doctorat en HistoireHistoire

Sous la direction de Wladimir Berelowitch et de Béatrice Veyrassat.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Genève .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat porte sur l'étude des processus de féminisation des universités suisses dans les années 1870-1920. En analysant de plus près l'identité de premières générations d'étudiantes, j'ai pu déceler quelques caractéristiques communes à l'ensemble des universités considérées. Il se trouve que la majorité des premières femmes admises étaient des étrangères, principalement des ressortissantes de l'Empire russe de nationalité juive et qui se consacraient essentiellement aux études médicales et scientifiques. L'objectif principal de ma thèse de doctorat consiste en la mise en lumière des raisons qui ont poussé ces femmes à s'expatrier pour accomplir leurs études et à choisir les institutions suisses pour leur cursus universitaire. L'approche est à la fois descriptive et comparative, car il s'agit d'identifier ces étudiantes, d'examiner leur parcours antérieur et le déroulement de leur séjour en Suisse, de tenter de démontrer l'existence de parcours-type et de mettre ce phénomène en relation avec la situation des autres universités occidentales précocement ouvertes aux femmes, en France, en Allemagne et en Belgique. L'hypothèse centrale qui sous-tend cette recherche postule l'existence d'un modèle de féminisation de l'enseignement supérieur émergeant dans l'espace universitaire suisse dans les années 1870. Je souhaiterais inscrire mon étude dans une triple perspective s'articulant selon plusieurs axes : l'histoire de l'enseignement supérieur, l'histoire des femmes et, enfin, l'histoire sociale des migrations étudiantes, l'afflux massif des femmes de l'Europe de l'Est dans les établissements occidentaux constituant la permière migration universitaire féminine au niveau européen et mondial et la plus importante jamais enregistrée jusqu'alors.

  • Titre traduit

    Quest for knowledge : Russian women students in Swiss universities 1864-1920


  • Résumé

    This doctoral thesis is dedicated to the study of the feminization of Swiss Universities in the period running from 1864 to 1920. Close examination of the first generations of women students yielded some common trends found in all the universities analyzed. It has emerged that the majority of the first women erolled were foreigners, mainly form the Russian Empire and of Jewish descent, and studied medicine or sciences. The main goal of my thesis is to uncover the reasons which pushed those women to go abroad to follow their studies and to choose order to determine wether a typical academic route existed, and if so, to put this phenomenon in the context of other Western universities which opened early to women; in France, in Germany and in Belgium. My task was to identify those students and examine their previous academic experience, as well as various aspects of their stay in Switzerland. The main hypothesis which underlies my research relates to the existence of a specific model for the feminization of higher education which emerged in the Swiss university arena in the 1870s. The perspective of this study is threefold : history of higher education, women's history, and finally the social history of student migration, the massive influx of eastern European women into Western universities constituting the first and the most significant migration of female students on the European and global scale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (670 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.526-567

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-112
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12399
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.