Le mouvement kurde de Turquie en exil : continuités et discontinuités du nationalisme kurde sous le mandat français en Syrie et au Liban (1925-1946)

par Jordi Tejel Gorgas

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Hamit Bozarslan et de Francis Python.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Fribourg .


  • Résumé

    Cette recherche a pour objet l'étude de l'histoire du mouvement kurde dans la phase intermédiaire qui sépare les mobilisations protonationalistes de la fin de la période ottomane de la cristallisation du nationalisme dans la seconde moitié du XXème siècle. Cette mutation s'opère sous l'influence des élites Kurdes de Turquie exilées au Levant. Tandis que la Djézireh syrienne sous mandat français constitue la scène principale de l'étude, la République kémaliste en est le référent omniprésent. Si cette période est marquée par les révoltes kurdes en Turquie, notre centre d'intérêt est le mouvement culturel et intellectuel kurde actif autour de la Ligue Khoyboun. La thèse privilégie en outre les relations de ces élites nationalistes tant avec les kurdologues français qu'avec les chefs kurdes d'Irak et d'Iran et avec le Tachnak arménien afin de mieux appréhender la formulation de la doctrine nationaliste kurde de l'entre -deux-guerres.

  • Titre traduit

    The Kurdish movement from Turkey in exile : continuities and discontinuities of the Kurdish nationalism under the French mandate in Syria and Lebanon, 1925-1946


  • Résumé

    This research aims to study the history of the Kurdish movement in the transitory period which divides the protonationalist mobilisation in the late Ottoman era from modern nationalism. This change is made under the influence of the Kurdish leadership from Turkey, but exiled in Syria and Lebanon. While the Syrian Jazirah under the French Mandate is the main political scene of the research, nevertheless the Kermalist Republic is a omnipresent reference. If in Turkey different Kurdish revolts take place, the core of this thesis is the Kurdish cultural movement articulated around the Khoyboun Society. Finally, we purpose of a better standing of the Kurdish ideology, our work stresses the interactions between this Kurdish intellectuals and, on the one hand, the Kurdish leaders of Iran and Iraq, and, on the other hand, the Armenian Tashnak party.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (527 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.496-526. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-88

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12352
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.