Offre de travail des ménages et fiscalité : perspectives familiale et individuelle

par Olivier Bargain

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Bourguignon.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse enrichit l'analyse des systèmes fiscaux et sociaux en combinant microsimulation et modèle d'offre de travail des ménages. Le modèle à choix discrets est d'abord appliqué pour analyser comment deux types d'aides à l'emploi, familiale et individualisée, réussissent à réduire la pauvreté et l'exclusion sociale en Europe. Nous spécifions ensuite plusieurs modèles emboités permettant de tester et de rejeter les restrictions habituellement faites sur les préférences et la rationalité des ménages. Nous stimulons alors l'individualisation de l'impôt sur le revenu en France à partir d'un modèle collectif d'offre de travail. L'effet distributif intrafamilial propre à ce modèle apparaît faible en comparaison des effets calssiques. Enfin, nous proposons une interprétation en terme d'effort productif du modèle collectif. Les résultats de l'évaluation du bien-être social changent significativement lorsqu'on prend en compte les utilités des individus et non plus celles des ménages.

  • Titre traduit

    Household labor supply and taxation : family and individual perspectives


  • Résumé

    This thesis improves the analysis of taxt-benefit systems by combining microsimulation techniques and household labor supply models. Firstly, we apply the discrete-choice model to analyze how two types of inwork transfers - a family-based tax credit and an individual wage subsidy - perform in reducing proverty and social exclusion Europe. Secondly, we suggest several nested models which allow to test and to reject the restrictions usually imposed on leisure-consumption preferences and household rationality. Thirdly, we simulate the individualization of the French income tax using a colective model of labor supply. The intrahousehold distributive effect appears weak compared to traditional effects. Finally, we reinterpret the model in terms of productive effort and retrieve individual productivities by inverting the optimal collective program. The social welfare evaluation differs when individual utilities rather than households' welfare enter the social planner's objective function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.167-181. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-82
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.