La formation des politiques économiques européennes : hétérogénéité, changement institutionnel, processus décisionnels

par Eloïse Stéclebout

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Robert Boyer.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les développements récents de la construction européenne soulèvent de nouvelles questions pour l’étude de la formation des politiques économiques. Selon quels processus, des pays hétérogènes à de nombreux égards, et agissant dans un cadre institutionnel qui n’est pas encore intégralement fixé, parviennent-ils à des décisions collectives ? Une démarche commune, analysant les interactions entre le changement institutionnel, les facteurs d’accroissement ou de résorption de l’hétérogénéité et l’évolution des stratégies et des règles de décision, est appliquée à quatre domaines habituellement isolés dans des études sectorielles – les politiques régionales, monétaire, budgétaire et le policy mix. La variété des sources de conflits et des solutions institutionnelles et décisionnelles est révélée par cette grille de lecture d’ensemble. Le rapport dual entre information et pouvoir ainsi que l’importance des effets d’apprentissage des processus décisionnels sont également mis en avant.

  • Titre traduit

    Economic policy-making in Europe : heterogeneity, institutional change, decision-making processes


  • Résumé

    The recent developments in European integration have brought about new theoretical issues for economic policy-making analysis. According to what processes can member states come to collective decisions while they are heterogeneous in many respects, and play within a still partly unset institutional framework? A common approach focusing on the interactions between institutional change, factors of increase or reduction in heterogeneity, and the evolution of strategies and decision-making rules, is applied to four fields that the economic literature usually separates into sector studies: regional policy, monetary policy, fiscal policy, and policy mix. The general grid of analysis reveals a variety of sources of conflicts and of institutional and decision-making solutions. The dual relation between information and power, as well as the importance of learning effects in decision-making processes, are also put to the fore.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.330-341

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.