La construction et la désunion du couple : les jeux du mariage dans la Valachie au XVIIIe siècle

par Constanţa Vintilă-Ghiţulescu

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation

Sous la direction de Arlette Farge et de Andrei Pippidi.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universitatea Bucureşti .


  • Résumé

    La thèse s'organise autour des deux étapes principales de l'aventure d'un couple : la formation d'une famille et l'échec llié au divorce. La Valachie et le 18e siècle sont les deux limites, spatiale et temporelle, de cette analyse. La recherche porte sur des archives judiciaires inédites qui sont le produit d'une importante institution : le tribunal ecclésiastique. Ce dispositif de pouvoir a fonctionné entre 1738-1964 auprès de la Métropolie de Bucarest et il était chargé de l'instruction des procès matrimoniaux et les mauvaises moeurs. Et pour compléter l'information, on a aussi dépouillé des archives privées, notamment des testaments, des actes dotaux, des correspondances etc. Notre démarche d'histoire sociale essaie, à partir d'une histoire des mentalités, de la micro-histoire ou de l'anthropologie sociale, de refaire l'univers quotidien des gens et leurs pratiques matrimoniales. La première partie analyse le discours de l'Eglise orthodoxe à travers les archives créées par son tribunal, parce qu'elle établit des normes et prêche des conseils sur la vie d'un individu. La recherche focalise surtout sur les pratiques judiciaires dégagées par le tribunal et les comportements des gens. La deuxième partie examine la longue formation d'un couple : le choix des partenaires, l'élaboration d'une dot, les fiançailles, les comportements prénuptiaux des jeunes, les noces et les rituels. L'élément économique joue un rôle essentiel dans la constitution d'un couple et s'ajoute aux éléments sociaux et religieux. La dernière partie étudie les discours engendrés par l'échec du couple. L'Eglise Orthodoxe roumaine a accepté et géré le divorce, mais pour des motifs bien définis par la loi canonique : les mauvais traitements, l'adultère, l'abandon du domicile conjugal, l'impuissance masculine, la maladie, le désir de prendre l'habit monacal etc. Notre recherche ouvre de nombreuses perspectives concernant les mentalités ou les structures de la vie quotidienne.

  • Titre traduit

    The construction and the deconstruction of the couple : strategies of marriage in eighteenth century Wallachia


  • Résumé

    The present Ph. D. Dissertation is concerned, as its title suggests, with the construction and deconstruction of the couple in Wallachia during the eighteenth century. The thesis is structured according to two major steps in the life of couple : the way in which a family created and the failure related to divorce. The source material of my dissertation consists of the unpublished judicial archive produced by the ecclesiastical court of justice. This important institution functioned without interruption between 1738-1964 beside the Bucharest Metropolitan church. It attributions covered the matrimonial cases as welle as those related to the "bad morals". My analysis is a social historical one ; my primary aim was to rebuild the daily life of the social actors of marriage history, using the methodological tools of the history of mentalities, micro-history, or social anthropology. The first part of the thesis offers an analysis of the Orthodox Church in Wallachia as an institution, which sets the norms and recommendations regarding the life of the individuals. My research dwelled mostly on the judicial practices of the ecclesiastical court of justice, which revealed the tight connection between the subject and his/her community. The second part of the dissertation follows closely each step of the long adventure of a couple : the choice of the partner, the dowry, the engagement, the wedding, and all related rituals. Beside the social and religious factors, the economic considerations played a major role in establishing a new family. The third part of the thesis analysed the discourses emerging around the failure of a couple. Divorce had been always accepted and garanted by the Orthodox Church but only on sollid grounds, specified by the canon law : bad treatment, adultery, abandonment of the conjugal home, illness, or one of the partner's retreats into a monastery. The conclusion sums up the main findings of th thesis and sets tasks for further research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.394-419

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-3
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12197
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.