Dissection génétique et moléculaire du gène desat1 impliqué dans la communication phéromonale, chez Drosophila melanogaster

par Fabrice Marcillac

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Jean-François Ferveur.

Soutenue en 2004

à Dijon .


  • Résumé

    Chez Drosophila melanogaster, nous avons isolé et caractérisé une mutation causée par l’insertion d’un transposon PGal4 dans la région 5’UTR du gène desat1. A l’état homozygote, cette mutation perturbe plusieurs caractères qui sont tous liés avec la communication phéromonale et la reproduction de cet insecte. A) La production des hydrocarbures cuticulaires (HCs) comportant une ou deux doubles-liaisons est largement diminuée au profit des HCs linéaires saturés qui deviennent très abondants chez les mutants. Ces HCs insaturés, sexuellement dimorphiques chez les mâles (7-monoènes) et femelles (7,11-diènes) sauvages, permettent normalement à un mâle témoin de distinguer les sexes : ce sont des phéromones sexuelles. B) La discrimination de ces phéromones sexuelles est perturbée chez le mâle mutant. C) Les phéromones femelles exercent un rôle important sur le choix du mâle, et sur la composition de leur progéniture. D) La mutation modifie aussi plusieurs aspects de l’accouplement.

  • Titre traduit

    Genetic and molecular dissection of desat1 gene involved in the pheromonal communication, in Drosophila melanogaster


  • Résumé

    In Drosophila melanogaster, we found and characterized a mutation induced by a PGal4 transposon inserted in the 5'UTR region of the desat1 gene. When homozygous, this mutation affected several characters that are all related to the pheromonal communication and sexual reproduction of this insect. A) The production of cuticular hydrocarbons (CHs) with one or two double-bonds largely decreased whereas linear saturated CHs increased to become predominant in mutant flies. The predominant CHs of control flies that are sexually dimorphic (7-monoenes in males and 7,11-dienes in females) are sex pheromones because they normally allow a control male to distinguish the sexes. B) Male discrimination of these sex pheromones was altered by the mutation. C) Female's pheromones were involved in mate recognition and choice, and also influenced the sex-ratio of the offspring. Several aspects of copulation behaviour were also altered by the mutation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(145 f.-[13] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2004/75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.