Effet des conditions d'isolement et de la culture répétée du soja (Glycine max) sur les communautés bactériennes rhizosphériques cultivables : nouvelles stratégies de sélection de souches destinées à l'inoculation

par Mohamed Ahmed Nasr Mohamed

Thèse de doctorat en Écologie microbienne

Sous la direction de Gérard Catroux et de Alain Hartmann.

Soutenue en 2004

à Dijon .


  • Résumé

    Notre travail a consisté à étudier l'effet de la température d'isolement sur et les caractéristiques des souches rhizosphériques, étudier l'effet possible d'un antifongique, la natamycine sur ces mêmes souches et rechercher si la culture répétée du soja peut changer la diversité bactérienne et augmenter la compétitivité des souches isolées après plusieurs cultures. Nous avons montré que la température d'isolement peut diminuer le nombre de bactérie et changer la biodiversité métabolique et génotypique des isolats. L'utilisation de la natamycine pour contrôler les champignons a changé la structure génotypique des populations. La culture répétée du soja a changé les profils métaboliques et génotypiques des isolats en augmentant la biodiversité et en faisant apparaître de nouveaux génotypes. La compétitivité des souches isolées après la 4ème culture a été généralement plus élevée que celle des souches isolées après la 1ère culture. Ces résultats nous conduisent à suggérer une nouvelle stratégie de sélection de souches pour l'application.

  • Titre traduit

    Effect of isolation conditions and repeated culture of soybean (Glycine max) on culturable bacterial communities from the rhizosphere : new strategy for selecting competitive strains for inoculation


  • Résumé

    The objectives of this work were to analyse the effect of isolation temperature on the nature and the characteristics of the rhizospheric strains, to study the possible effect of an antibiotic, the natamycin, on the same strains and to determine if the repeated culture of soybean can change the bacterial diversity and increase the competitiveness of the strains isolated after several soybean cultures. We have demonstrated that the temperature of isolation decrease the number of bacteria and change the metabolic and genotypic biodiversity of isolates. The use of natamycin to control fungi modified the genotypic structure of the culturable populations. The repeated culture of soybean changed the metabolic and genotypic profiles of the isolates, increased the biodiversity and revealed new genotypes. The competitiveness of the strains isolated after the 4th culture was generally higher than that of strains isolated after the 1st culture. In conclusion, we suggest a new strategy for the selection of rhizospheric strains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 103-114, [215] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2004/25
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.