Sur une théorie des méconnaissances en dynamique des structures

par Guillaume Puel

Thèse de doctorat en Mécanique. Génie mécanique. Génie civil

Sous la direction de Pierre Ladevèze.

Soutenue en 2004

à Cachan, Ecole normale supérieure .


  • Résumé

    Dans le cadre de la quantification de la qualité d'un modèle par rapport à une référence experimentale, nous présentons une nouvelle théorie basée sur le concept de méconnaissance ; cette méthode repose sur la globalisation des sources d'erreur à l'échelle des sous-structures en utilisant une variable interne scalaire contenue dans un intervalle dont les bornes sont probabilistes. Si l'on considère une quantité d'intérêt définie sur l'ensemble de la structure, il est alors possible de calculer des intervalles de meconnaissances dites effectives, qui ont une certaine probabilité de contenir la quantité d'intérêt associée au modèle. La qualité d'un modèle par rapport à une référence expérimentale se traduit par la détermination des méconnaissances de base qui sont les plus représentatives des dispersions constatées. La demarche dite de reduction des méconnaissances est appliquée avec succes sur des cas d'études académiques ainsi que sur un exemple réel de structure industrielle.

  • Titre traduit

    On a theory of the lacks of knowledge in structural dynamics


  • Résumé

    Concerning the quantification of the quality of a model in comparison with an experimental reference, we present a new theory based on the concept of lack of knowledge (lok) combining interval analysis with probabilistic features: the basic principle consists in globalizing the various sources of errors on the substructure level using a scalar internal variable, called the lok variable, defined over an interval whose upper and lower bounds follow probabilistic laws. From these basic loks, we can derive for the whole structure the effective lok for a quantity of interest (e. G. An eigenpulsation), resulting in an interval with stochastic bounds that we can compare with experimental values. The quantification of the quality of a model results in the determination of the basic loks the most representative of the experimental data. The process uses additional experimental information to reduce the loks and is successfully applied to academic as well as industrial cases

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE PUE (Salle de réf.)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CTLes / THE PUE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.