Parasitisme et hyperparasitisme de poissons : études ultrastructurales de la reproduction de quatre digènes et description de deux nouvelles espèces de microsporidies parasites de digènes

par Céline Levron

Thèse de doctorat en Sciences et techniques. Biologie des organismes

Sous la direction de Bernard Marchand.

Soutenue en 0200

à Corte .


  • Résumé

    Au niveau de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (Corse, France), peu d'études sur le parasitisme des poissons ont été réalisées. Les digènes (plathelmintes, trématodes) sont un groupe très important chez les parasites de poissons. L'ultrastructure de quatre d'entre eux a été étudiée : Diphterostomum brusinae (zoogonidae), helicometra fasciata (opecoelidae), monorchis parvus (monorchiidae) et poracanthium furcatum (opecoelidae). D. Brusinae et M. Parvus sont des parasites intestinaux de diplodus annularis (sparidae), H. Fasciata parasite labrus merula (labridae et P. Furcatum parasite mullus surmuletus (mullidae). Lors de l'étude en microscopie électronique à transmission de ces quatre digènes, deux axes de recherches sont abordés. La première partie de ce travail correspond à une étude ultrastructurale de la reproduction (spermiogenèse et spermatozoi͏̈des). Dans la seconde partie, deux nouvelles espèces de microsporidies, parasites de digènes et hyperparasites de poissons, (protistes, microspora) sont décrites. Au cours de la spermiogenèse, différents processus sont mis en évidence. Chez H. Fasciata et M. Parvus, la rotation des flagelles présente un angle particulier de 120°. Un nouvel élément est décrit chez M. Parvus, appelé prolongement centriolaire. P. Furcatum possède une inclusion centriolaire au niveau de l'extrémité postérieure de son centriole. Le spermatozoi͏̈de des quatre espèces suit le modèle général décrit chez les digènes : deux axonèmes de type 9 + "1" caractéristiques des trepaxonemata, un noyau, des mitochondries et des microtubules corticaux. Certains éléments ultrastructuraux permettent de comparer les gamètes mâles : corps épineux, expansion latérale, ornementations externes de la membrane plasmique, nombre de mitochondries. La structure particulière de l'extrémité antérieure du spermatozoi͏̈de de M. Parvus est décrite pour la première fois lors de ce travail. L'étude en microscopie électronique de D. Brusinae et M. Parvus a révélé la présence de deux microsporidies du genre nosema naegeli, 1857. Leurs cycles de développement sont décrits. Ces deux microsporidies se distinguent des autres nosema connues ches les digènes. Elles sont nouvelles et nous proposons de les nommer nosema diphterostomi n. Sp. Et nosema monorchis n. Sp. Du nom générique de leurs hôtes. Les spores de N. Diphterostomi mesurent 2,1 x 1,4 um et ont un filament polaire décrivant 6 à 7 tours. La taille des spores de N. Monorchis est de 3,2 x 2,5 um et elles possèdent un filament polaire qui décrit 16 à 17 tours autour du diplocaryon.

  • Titre traduit

    Parasitism and hyperparasitism of fishes : ultrastructural studies of the reproduction of four digenea and description of two new species ot microsporidia parasites of digenea


  • Résumé

    In the " Bonifacio Strait Marine Reserve " (Corsica, France), few studies on the parasitism of fishes have been carried out. The Digeneans (Plathelminthes, Trematoda) are a very important group in the parasites of fishes. The ultrastructure of four of them has been studied : Diphterostomum brusinae (Zoogonidae), Helicometra fasciata (Opecoclidae). Monorchis and M. Parvus are intestinal parasites of Diplodus annularis (Sparidae), H. Fasciata parasite Labrus merula (Labridae) and P. Furcatum parasitizes Mullus surmuletus (Mullidae). The first part of this work corresponds to an ultrastructural study of the reproduction (spermiogenesis and spermatozoon). In the second part, two new species of Microsporidia (Protistes, Microspora), parasites of Digeneans and hyperparasites of fishes, are decribes. During spermiogenesis, various processes are highlighted. In H. Fasciata and M. Parvus, the flagellar rotation presents a particular angle of 120ʿ. A new element is describes in M. Parvus, called centriolar extension. P. Furcatum has a centriolar inclusion at the level of the posterior extremity of its centriole. The spermatozoon of the four species follows the general model described in the Digeneans : two axonemes of 9 + "1" pattern of Trepaxonemata, nucleus, mitochondria and cortical microtubules. Some ultrastructural elements are useful tools to compare the males gametes : spine like bodies, lateral expansion, external ornementations of the plasma membrane, number of mitochondria. The particular structure of the anterior extremity of the spermatozoon of M. Parvus is described for the first time in this work. The study in electron microscopy of D. Brusinae and M. Parvus revealed the presence of two Microsporidia of the genus Nosema Naegeli, 1857. Their development cycles are describes. These two Microsporidia are distinguished from other Nosema known in the Digeneans. They are new and we purpose to name them Nosema diphterostomi n. Sp. And Nosema monorchis n. Sp. , after the generic name of their hosts. The spores of N. Diphterostomi measure 2,1 x 1,4 æm and have a polar filament describing 6 to 7 coils. The spores size of N. Monorchis is 3,2 x 2,5 æm and they have a polar filament with 16 to 17 coils around the diplokaryon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-189

Où se trouve cette thèse ?