Caractérisation des communautés de parasites de poissons de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio

par Sonia Ternengo

Thèse de doctorat en Sciences et techniques. Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Bernard Marchand.

Soutenue en 2004

à Corte .


  • Résumé

    Une étude parasitaire sur les poissons a été menée au sein de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (Corse du Sud). La composition des communautés de parasites de 21 espèces de poissons est décrite. Un total de 77 espèces parasites est recensé. Les charges parasitaires sont spécifiques à chaque espèce de poissons. Malgré tout, hysterothylacium fabri, gnathia sp. Et helicometra fasciata sont trois espèces généralistes que l'on retrouve fréquemment chez les différents poissons. Grâce aux indices de Shannon-Wiener et Simpson, la diversité parasitaire des poissons de la réserve naturelle est décrite comme faible. Conger conger apparait comme le poisson présentant la parasitofaune la plus variée tandis que diplodus puntazzo est celui qui présente la plus faible diversité parasitaire. Des méthodes statistiques ont permis de définir les interactions potentielles entre les espèces parasites et les espèces-hôtes, les individus-hôtes ou encore les écosystèmes-hôtes. L'espèce-hôte est le facteur déterminant dans la composition des communautés de parasites. La spécificité des espèces pour leur hôte est très marquée. En effet, les analyses canoniques des corrrespondances partielles indiquent que 24. 6 % de la variance dans les communautés parasitaires sont expliqués par la variable espèce-hôte. La méthode des "espèces indicatrices" permet de relier les abondances et les prévalences des parasites à certaines espèces de poissons. De plus, des indices de spécifité montrent que la majorité des espèces peut être considéré comme spécifique. Les monogènes apparaissent comme des spécialistes et la spécifité des parasites intestinaux pour leur hôte est moins marquée. L'individu-hôte a peu d'influence sur les assemblages de parasites. Les analyses canoniques des corrrespondances partielles montrent que la variance dans les communautés n'est expliquée qu'à 0,9 % par la biométrie de l'hôte. L'écosystème-hôte intervient également dans la structure des communautés de parasites de poissons. Il est responsable de 1,9 % de la variance dans les assemblages de parasites. La méhode des "espèces indicatrices" montrent que les charges parasitaires chez les différents poisssons peuvent être reliées à certains secteurs et notamment à celui de Pianottoli. C'est également dans ce secteur que la diversité parasitaire est la plus élevée. Au contraire, le secteur des îles Lavezzi, placé en réserve naturelle depuis 1982, ne présente pas de richesses et de densités parasitaires plus importantes. Ainsi, l'"effet réserve ne se fait pas ressentir sur les communautés de parasites des différents poissons étudiés.

  • Titre traduit

    Characterization of parasites communities of fishes in the Bonifacio Strait marine reserve


  • Résumé

    A parasitic study on fish was carried out in the Bonifacio Strait marine reserve (south corsica). The composition of the parasite communities of 21 fish species is described. A total of 77 parasite species is listed. The parisitic loads are specific to each fish species. In spite of everything. , hysterothylacium fabri, gnathia sp. And helicometra fasciata are three generalist parasite species fréquently found in various fishes. Through the indices of Shannon-Wiener and Simpson, the paratic diversity of fishes of the marine reserve is described like weak. Conger conger appears as the fish with the most varied parasitic fauna while diplodus puntazzo presents lowest parasitic diversity. Statistical methods characterize the potential interactions between the parasite species and the host-species, the host-individuals or the host-ecosystems. The host-species is the determinant factor on the composition of the parasite communities. The specificity of parasite species for their host is very marked. Indeed, the Partial Canonical Correspondence Analyses indicate that 24,6 % of the variance in the parasite communities are explained by the variable host-species. The indicator Species Analyses link abundances and prevalences of the parasites to some fish species. Moreover, indices of specificity show that the majority of species can be regarded as specific. Monogenea seem to be specialists and the specificity of the instestinal parasites for their host is less important. The host-individual has few influence on the parasitic assemblages. Partial Canonical Correspondence Analyses show that the variance in the communities is explained only to 0,9 % by the host size. The host-ecosystem also occurs in the structure of the communities of fish parasites. It is responsible for 1,9 % of the variance in the parasitic assemblages. The Indicator Species Analyses show that the parasitic loads of various fishes can be related to some areas and in particular to that of Pianottoli. It is also in this area that parasitic diversity is highest. On the contrary, the sector of the Lavezzi islands, placed in Marine Reserve since 1982, does not have more significant richnesses and parasitic densities. Thus, the reserve impact in not obvious on the parasite communities of the various studies fishes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH TER 59255
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.