Etude chez la souris de la réponse immune induite par des hybrides somatiques obtenus entre des cellules dendritiques et des cellules de myélome

par Séverine Queant

Thèse de doctorat en Stratégies d'exploitation des fonctions biologiques

Sous la direction de Alberto Roseto.

Soutenue en 2004

à Compiègne .


  • Résumé

    Dans le but d'obtenir une réponse immune contre des cellules de myélome murin (Sp2/0), nous avons utilisé les hybrides obtenus entre des cellules dendritiques murines avec des cellules Sp2/0 comme source d'antigènes. Les cellules dendritiques ont été isolées et cultivées selon la technique d'Inaba avec quelques modifications. Les cellules dendritiques obtenues ont été fusionnées avec les cellules Sp2/0. Les cellules issues de la fusion ont été étudiées, après plusieurs semaines de sélection, avec des anticorps monoclonaux dirigés contre des antigènes propres de la cellule dendritique murine. Les cellules issues de la fusion ont montré la même réactivité que les cellules dendritiques vis-à-vis de ces marqueurs tandis que le partenaire Sp2/0 restait négatif. L'ensemble de ces résultats nous conduit à dire que les cellules issues de la fusion des cellules dendritiques et des cellules de myélome sont des hybrides stables entre ces cellules. Le taux de survie des souris immunisées avec les hybrides est significativement plus élevé que les souris immunisées avec les cellules de myélome. En outre, le temps de survie de ces souris Balb/c immunisées avec ces cellules hybrides est significativement plus long que les souris immunisées avec les cellules Sp2/0. Une réponse humorale et cellulaire a été induite. Une protection immunitaire partielle est obtenue contre les cellules Sp2/0 après immunisation avec les cellules hybrides. Des travaux de caractérisation des antigènes induisant cette réponse immunitaire ont été réalisés. Nous avons établi pour la première fois un modèle de myélome murin, permettant l'étude de la réponse immune active induite par des cellules hybrides vaccinantes. Dans le but d'optimiser la présentation des antigènes tumoraux, nous avons généralisé la technique de fusion cellulaire et l'obtention d'hybrides entre des cellules dendritiques murines et des lignées tumorales humaines. Nous avons obtenus des hybrides stables et transitoires pour l'immunisation immédiate (trois heures après) et/ou différée (plusieurs jours après) chez la souris Balb/c. En collaboration avec l'industrie, ce procédé biotechnologique a été intégré dans les étapes initiales d'un processus robotisé d'obtention d'anticorps monoclonaux à haut débit

  • Titre traduit

    Study in the mouse of the immune response induced by hybrids obtained between dendritic cells and myeloma cells


  • Résumé

    With an aim of obtaining an immune response against myeloma murine cells (Sp2/0), we used the hybrids obtained between mice dendritic cells and Sp2/0 cells like source of antigens. The dendritic cells were isolated and cultivated according to the technique of Inaba with some modifications. The dendritic cells obtained were fused with the Sp2/0 cells. The cells resulting from fusion were studied, after several weeks of selection, with monoclonal antibodies directed against antigens of the mice dendritic cell. The cells resulting from fusion showed the same reactivity as the dendritic cells while the Sp2/0 partner remained negative. The whole of these results leads us to say that the cells resulting from the fusion of the dendritic cells and the myeloma cells are stable hybrids between these cells. The rate of survival of the mice immunized with the hybrids is significantly higher than the mice immunized with the myeloma cells. Moreover, the time of survival of these Balb/c mice immunized with these hybrid cells is significantly longer than the mice immunized with the Sp2/0 cells. An antibody and cellular answer was induced. A partial immunizing protection is obtained against the Sp2/0 cells after immunization with the fusion cells. Work of characterization of the antigens inducing this immunizing answer was completed. We established for the first time a mice model of myeloma, allowing the study of the answer immune activates induced by vaccinating hybrid cells. With an aim of optimizing the presentation of the tumour antigens, we generalized the cellular technique of fusion and obtaining hybrids between mice dendritic cells and human tumour lines. We obtained stable and transitory hybrids for the immunization immediate (three hours after) and/or differed (several days after) in the Balb/c mouse. In collaboration with industry, this biotechnological process was integrated in the initial stages of a robotized process of obtaining monoclonal antibodies into high flow.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 188 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 QUE 1536
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.