Quelle confiance pour améliorer la sécurité du système d'information ? Contribution à une modélisation de la sécurité des systèmes d'information socio-techniques

par Jean Siri Luang Aphay

Thèse de doctorat en Sciences de l'homme et technologies de la cognition et de la coopération

Sous la direction de Gilles Le Cardinal.

Soutenue en 2004

à Compiègne .


  • Résumé

    La sécurité des systèmes d'information repose sur d'importants moyens techniques dont l'insertion organisationnelle et sociale est souvent renvoyée à la sensibilisation. Nos enquêtes montrent que l'apprentissage de la sécurité s'insère dans un apprentissage stratégique global situé. La pratique de la sécurité s'indexe à un système de contraintes, d'objectifs individuels et collectifs parfois divergents et d'intentions. Au regard des priorités que se construit l'individu, la sécurité prend un poids variable susceptible d'être négocié à chaque instant. La sécurité est donc un apprentissage des aménagements qu'opèrent les acteurs et les menaces autour de la forme apparente mais non exclusive qu'est l'organisation. Le pilotage de la sécurité suppose la construction permanente d'une représentation des régulations de ce système complexe. Ce travail de construction nécessite d'investir les marges d'appropriation locales par la confiance pour de mettre à profit la richesse de l'entreprise.

  • Titre traduit

    Which trust to improve the information system security? Contribution to a modeling of social and technological information system security


  • Résumé

    Information security rests on important technical means whose organisational and social insertion is often retumed to the steps of sensitising. Our investigations show that the training of safety forms part of a strategie global training and located. The practice of safety is indexed with a system of constraints, individual and collective objectives sometimes divergent and intentions. Ln comparison with the priorities that the individual builds itself, safety thus takes a variable weight likely to be negotiated at every moment. Safety is thus not a process but a training of installations which the actors and the threats around the apparent but nonexclusive form operate which is the organization. The piloting of safety supposes permanent construction and update of a representation of the regulations of the complex information system. This building work requires to invest the local margins of appropriation by confidence, thus making it possible to make profitable the company richness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 172 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 LUA 1527
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.