Contribution à l'étude des machines synchrones à aimants permanents internes à large espace de fonctionnement : Application à l'alterno-démarreur

par Laurent Chedot

Thèse de doctorat en Technologies de l'information et des systèmes

Sous la direction de Guy Friedrich.

Soutenue en 2004

à Compiègne .


  • Résumé

    De nombreux algorithmes d'estimation fonctionnelle existent pour l'apprentissage statistique supervisé. Cependant, ils ont pour la plupart été développés dans le but de fournir des estimateurs précis, sans considérer l'interprétabilité de la solution. Les modèles additifs permettent d'expliquer les prédictions simplement, en ne faisant intervenir qu'une variable explicative à la fois, mais ils sont difficiles à mettre en œuvre. Cette thèse est consacrée au développement d'un algorithme d'estimation des modèles additifs. D'une part, leur utilisation y est simplifiée, car le réglage de la complexité est en grande partie intégré dans la phase d'estimation des paramètres. D'autre part, l'interprétabilité est favorisée par une tendance à éliminer automatiquement les variables les moins pertinentes. Des stratégies d'accélération des calculs sont également proposées. Une approximation du nombre effectif de paramètres permet l'utilisation de critères analytiques de sélection de modèle. Sa validité est testée par des simulations et sur des données réelles.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of interior permanent magnet synchronous machine in wide operation range : Application to the starter-generator


  • Résumé

    The energy control became a significant stake of our society. The road transport is an integral part of these problems and the current improvements try to associate an efficient thermal engine with electrical machines. The starter-generator is one of these solutions. This study, carried out by the LEC and the company VALEO, is the 3rd step of a comparative study of machines for the starter-generator application and deals with the interior permanent magnet synchronous machines. The usual structures and their theoretical operation were pointed out. Then, after showing the difficulty of the system modelling, optimal control laws, based on a fine modelling, involving at the same time, analytical optimal calculation and finite elements modelling, was proposed. This control was applied during dynamic simulations of the complete system and then, experimentally validated in industrialisable prototypes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVIII-134 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 107 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 CHE 1526
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.