Mécanismes de phototransformation en solution aqueuse de la nitrapyrine, des carboxypyridines et halogénocarboxypyridines

par Florence Rollet

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Claire Richard.

Soutenue en 2004

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    La photochimie des ortho, méta et para carboxypyridines à pH<pKa1 donne des photoproduits hydroxylés avec de faibles rendements quantiques. Pour 4<pH<7, les isomères ortho et méta donnent des dimères décarboxylés avec un rendement quantique important. L'isomère para est photostable. Des transitoires attribués à des états excités triplets, des radicaux carboxypyridinyles et adduits-OH ont été détectés. Leur formation dépend du pH. Ces résultats prouvent un transfert d'électrons entre le triplet et le composé de départ. Le rendement quantique élevé de l'isomère ortho à pH>4 est dû à un processus de décarboxylation facile. La nitrapyrine peut se photolyser en lumière solaire. Il y a photohydrolyse du groupement CCl3 en CO2H. Les acides 6-chloropicolinique et 6-bromopicolinique se photohydrolysent principalement, le dérivé bromé étant plus sous forme zwittérionique. Les états excités triplets ont pu être observés, quelque soit le pH

  • Titre traduit

    Mechanism of phototransformation in aqueous medium of nitrapyrin, carboxypyridines and halogenocarboxypyridines. Characterization and reactivity of transients


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.