Synthèse de dérivés pipéridiniques sur support solide

par Anne Thomas

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Yves Troin.

Soutenue en 2004

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Ce travail décrit une nouvelle méthode d'accès à des composés pipéridiniques. Une réaction intramoléculaire de type Mannich, impliquant un aldéhyde et une bétâ-aminocétone protégée, permet la création du cycle pipéridinique. La transposition de cette méthode développée en solution est à l'origine d'un projet délaboration de librairies combinatoires : deux méthodes d'immobilisation de ces squelettes pipéridiniques sur support solide ont été entreprises. La première repose sur l'accrochage de pipéridinones par la fonction cétone via une amination réductrice avec une amine supportée. Un second point de diversité est apporté par un couplage avec un acide. La séquence réactionnelle a été développée en solution, puis adaptée à la phase solide. La variation des acides et des amines primaires, ainsi que la modification des substituants du squelette pipéridinique, ont été etudiées. Vingt pipéridines 1,4- ou 1,2,4- substituées ont ainsi été préparées en 5 étapes avec des rendements compris entre 7 et 99%, dont la moitié est supérieur à 65%. Pour la seconde approche, l'application de la méthode de formation du cycle pipéridinique permet d'obtenir des pipéridinones protégées possédant une chaine latérale en alpha de l'atome d'azote. L'aldéhyde ou l'amine peut être vecteur de cette chaîne. L'étude des transformations fonctionnelles n'a pas abouti à l'obtention des scaffolds susceptibles d'être accrochés sur support solide via cette chaîne latérale. La synthèse des précurseurs a donc été transposée sur phase solide. La première formation d'une pipérinide supportée a été observée lors de la cyclisation de l'aldéhyde supportée avec une amine en solution. La cyclisation de l'amine supportée avec des aldéhydes commerciaux facilitera l'introduction d'un point de diversité et sera ainsi plus appropriée à une application en chimie combinatoire

  • Titre traduit

    Solid phase synthesis of pipéridines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 299-314

Où se trouve cette thèse ?