Regional Integration Beyond the Traditional Trade Benefits : Labor Mobility Contribution, the Case of Burkina Faso and Côte d'Ivoire

par Adama Konseïga

Thèse de doctorat en Économie du développement

Sous la direction de Jean-Louis Combes et de Patrick Guillaumont.

Soutenue en 2004

à Clermont-Ferrand 1 .

  • Titre traduit

    ˜Un œExamen du rôle de la mobilité de la main d'oeuvre dans l'intégration régionale : le cas du Burkina Faso et de la Côte d'Ivoire


  • Résumé

    L'Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA) vise à renforcer l'intégration commerciale de la région et à réduire les disparités entre les pays membres. Comment atteindre ces objectifs avec une si forte hétérogénéité des membres comme le montre l'exemple de la Côte d'Ivoire (pôle régional) et du Burkina Faso (parmi les plus pauvres) ?Il s'agit d'un enjeu essentiel. Les migrations régionales en Afrique représentent le meilleur instrument d'intégration face à la faiblesse des autres types d'intégration (commerce et investissements) et la forte présence des burkinabè en Côte d'Ivoire fait du Burkina Faso un "actionnaire" intégral des succès ivoiriens. En se basant sur les théories économiques de la migration, cette thèse analyse l'impact des modifications de la mobilité des facteurs à l'intérieur de l'UEMOA, en mettant l'accent sur ces deux pays représentatifs. Leurs migrations concernent essentiellement les populations rurales et afin d'examiner les différents enjeux, l'analyse repose sur des données collectées dans le Sahel au Burkina Faso. . . .


  • Résumé

    The West African Economic and Monetary Union (WAEMU) seeks at changing the weak intra-regional trade and the strong disparities between countries. How to achieve such an objective with the heterogeneous profiles of countries such as Côte D'Ivoire (Regional pole) and Burkina Faso (one of the poorest) ? This is an important issue at stake. Intra-African migration flows is one of the best arguments for regional integration in the face of negligible goods and investment flows. The presence of migrants makes Burkina Faso a "share-holder" in Côte d'Ivoire's economic success. Based on the economic theories of migration, the dissertation presents a very comprehensive and detailed empirical analysis of changes in factors mobility inside WAEMU, with particular emphasis on the two. Representative countries. Migrations concern rural populations and to deal with the microeconomic issues, the study used survey data collected in the Burkinabè Sahel. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Peter Lang à New York, Frankfurt am Main

Regional integration beyond the traditional trade benefits : labor mobility contribution : the case of Burkina Faso and Côte d'Ivoire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [155]-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Peter Lang à New York, Frankfurt am Main

Informations

  • Sous le titre : Regional integration beyond the traditional trade benefits : labor mobility contribution : the case of Burkina Faso and Côte d'Ivoire
  • Dans la collection : Development economics and policy , 46
  • Détails : 1 vol. (XVI-206 p.)
  • ISBN : 0-8204-7652-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [163]-175
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.