Modélisation des processus "métier" mis en oeuvre dans une approche EAI en vue de leur pilotage : le pilotage des applications intégrées

par Lionel Blanc dit Jolicoeur

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Alain Haurat et de Christian Braesch.

Soutenue en 2004

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    Les entreprises doivent tenir compte d'informations provenant d'applications hétérogènes. Des solutions technologiques permettent d'intégrer ces applications mais ces solutions souffrent d'une absence de cadre de modélisation pour fournir une vision globale de l'entreprise et de son système d'information (SI) qui doit masquer l'hétérogénéité des applications en proposant une vision unifiée des données. Ceci nécessite un cadre de modélisation capable de fournir une vision globale de l'entreprise. Pour être agiles, les entreprises s'appuient sur une approche processus. Le SI doit donc s'appuyer sur un cadre de modélisation formalisant les processus et proposant un modèle de pilotage. De plus, ce cadre de modélisation doit garantir la cohérence entre les perceptions des acteurs de l'entreprise. Le paradigme d'ambivalence propose d'étudier la réalité opérationnelle de l'entreprise à travers les points de vue "métier" et "donnée". De plus, quand le nombre de composants d'un système est important et que ses étapes de développement font intervenir plusieurs métiers, nous formalisons ce système par son architecture. Aussi, la représentation de la réalité opérationnelle de l'entreprise est obtenue par la formalisation d'architectures industrielles et logicielles. Le SI doit donc s'appuyer sur un cadre de modélisation capable de formaliser ces architectures. Enfin, le paradigme d'ambivalence précise qu'il faut définir des correspondances entre les concepts des deux points de vue. Nous considérons que ces correspondances sont facilitées par l'utilisation d'un langage formel centré architecture. Le SI doit donc intégrer ces correspondances pour garantir la cohérence des perceptions des divers acteurs. Le travail réalisé dans cette thèse intègre les concepts du modèle OL YMPIOS, qui fournit un cadre de modélisation pour formaliser des processus, dans un ensemble de langages centrés architecture issus du projet ArchWare dédié à l'ingénierie des systèmes logiciels évolutifs

  • Titre traduit

    Modelling of the "business" processes implemented in an EAI approach for thier control "the control of the integrated applications"


  • Résumé

    The enterprises must take into account information coming from heterogeneous applications. Technological solutions make it possible to integrate these applications but these solutions suffer from a lack of modelling framework able to provide a global vision of the enterprise and of its information system (IS) which must mask the heterogeneity of the applications by proposing a unified vision of the data. This requires a modelling framework able to provide a global vision of the enterprise. To be nimble, the enterprises are based on an approach centred process. IS must be based on a modelling framework formalizing the processes and proposing a control model. Moreover, this modelling framework must guarantee coherence between perceptions of the actors of the enterprise. The ambivalence paradigm proposes to study the operational reality of the enterprise through the "business" and "data" points of view. Moreover, the number of components of a system is significant and when the development steps utilise different business, we formalize the system by its architecture. Also, the representation of the operational reality of the enterprise is obtained by the formalisation of the industrial and software architectures. IS must be based on a modelling framework able to formalize these architectures. Lastly, the ambivalence paradigm specifies that it is necessary to define correspondences between the concepts of the two points of view. We consider that these correspondences are facilitated by the use of a formal language centred architecture. IS must thus integrate these correspondences to guarantee the perceptions coherence of the various actors. The work completed within this PhD integrates the concepts of the OLYMPIOS model, which provides a modelling framework to formalize processes, in a whole of languages centred architecture resulting from the ArchWare project dedicated to the engineering of evolutionary software systems

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-172 (184 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc. Bibliothèque du Laboratoire d'informatique, Systèmes, Traitement de l'information et de la connaissance (LISTIC).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T L2004/48
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.