Microscopie magnétique pour localisation de défaillance de circuits intégrés

par Olivier Crépel

Thèse de doctorat en Électronique et micro-électronique

Sous la direction de Philippe Descamps et de Christophe Goupil.

Soutenue en 2004

à Caen .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l'étude et à l'évaluation d'une technique novatrice de localisation de défaillances des circuits intégrés , la microscopie magnétique. Cette technique consiste à mesurer l'induction magnétique générée par un circuit en fonctionnement afin d'obtenir une cartographie des densités de courants. Elle est absolument non destructive pour le circuit et permet de l'analyser sans avoir recours obligatoirement aux étapes de préparation et d'ouverture de boîtier. Ce manuscrit rappelle les principales sources de défaillances des circuits électroniques, puis présente sur un plan théorique les principes fondamentaux de la technique. Elle se consacre également à présenter les différents éléments utilisés dans un système de microscopie magnétique. Le sujet de thèse étant orienté vers l'applicatif, une importante partie de cette thèse est consacrée à l'analyse de circuits électroniques avec la microscopie magnétique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-175

Où se trouve cette thèse ?