La prise de décisions, participation et autonomie dans la gestion de l'éducation au Cap-Vert

par Ana Cristina Pires Ferreira

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Louis Marmoz.

Soutenue en 2004

à Caen .


  • Résumé

    Le Cap Vert a mis en œuvre, pendant les années 90, une réforme visant à restructurer le système éducatif, dont le principal résultat a été la massification de l'enseignement de base et secondaire. La question est de comprendre en quoi la réforme a apporté des innovations dans la gestion de l'éducation. L'analyse des processus de décision sous-jacents au système de gestion au Ministère de l'Education révèle une "centralisation imparfaite", alors que le renforcement de la participation dans l'éducation est un des objectifs important de la réforme. Si dans le contexte d'extrême vulnérabilité du Cap Vert la centralisation semblait inévitable pour mettre en oeuvre les objectifs de la réforme, les dysfonctionnements, les pressions nationales et internationales ainsi que les défis de la modernisation de la gestion, appellent une alternative : la décentralisation. Les voies en sont la municipalisation de l'Education et le renforcement de l'autonomie de l'école.

  • Titre traduit

    Decision-making, participation and autonomy in education management in Cape Verde


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 522 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 482-489. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2004 PIRES A
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2004 PIRES B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.