Identification de certaines cibles des anticorps anti-cellules endothéliales

par Christophe Dugué

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Christophe Jamin.

Soutenue en 2004

à Brest .


  • Résumé

    Les anticorps anti-cellule endothéliale (AACE) ont été décrits depuis une vingtaine d’années dans les vascularites auto-immunes. Bien que ces auto-anticorps semblent jouer un rôle dans la physiopathologie de ces maladies, la cible antigénique des AACE reste inconnue. Nous avons donc entrepris d’utiliser deux approches pour aborder ce problème : une approche génomique par l’utilisation d’une banque d’expression d’ADNc de cellules endothéliales (CEs), et une approche protéomique basée sur les techniques d’électrophorèse bi-dimensionnelle (E2D) effectuées avec des extraits protéiques de CE. Les résultats font apparaître plusieurs antigènes parmi lesquels le Plasminagen Activator Inhibitor 1 qui est plus fréquemment reconnus par des sérums de patients souffrant de granulomatose de Wegener, que par d’autres sérums de vascularites. Une nouvelle isoforme de Protein Tyrosine Phosphatase delta à également été isolée grâce à des AACE de sérums de Lupus Erythémateux Disséminé (LED). Les études effectuées en E2D ont montré que tous les sérums de vascularite contenaient des IgG réagissant contre la vimentine, sauf dans le cas du Syndrome de Churg et Strauss. La protéine de stress hsp60 à également montré une forte antigénicité principalement avec les sérums de LED. Cette protéine a été retrouvée en surface des CEs stressées à la chaleur. Nous avons observé que les AACE dirigés contre les hsp60 induisent l’apoptose des CEs. Nous avons aussi déterminé la présence de manière significative d’AACE dans certaines maladies infectieuses. Les antigènes ciblés par les AACE des sérums de lépreux sont principalement des structures membranaires alors que les AACE du paludisme se fixent préférentiellement sur des structures cytoplasmiques. L’apoptose des CEs, induite par des AACE de lépreux, est inhibée par une incubation préalable des AACE avec de l’hsp60 soluble. Ces données suggèrent que parmi tous les AACE, ceux dirigés à l’encontre des hsp60 jouent un rôle dans la pathogenèse des vascularites auto-immunes et de certaines maladies infectieuses. D’autres antigènes ciblés par les AACE ont été isolés mais des travaux de confirmations s’avèrent nécessaire pour valider leur antigénicité et leur implication dans les pathologies tant auto-immunes qu’infectieuses.

  • Titre traduit

    Characterisation of some anti-endothelial cell antibodies targets


  • Résumé

    Anti-Endothelial Cell Antibodies (AECA) have been described in vasculitides and auto-immune conditions for now 20 years. Although they are thought to play a role in the patho-physiology of these diseases, the target antigens of AECAs remain unknown. We therefore used two approaches to gain further insights : a genomic approach using endothelial cell (EC) cDNA expression libraries and a proteomic approach based on two-dimensional electrophoresis (2DE) of EC lysates. The libraries revealed several Ags, among which the plasminogen activator inhibitor 1 was more frequently recognized by Wegener granulomatosis sera than in others. A new isoform of the PTP delta was also identified and targeted by Systemic Lupus Erythematosus (SLE) AECAs. On the 2DE studies, IgG anti-vimentin reactivity was found in all vasculitis sera but Churg-Strauss syndrome. Hsp60 was identified and the related auto-antibodies more frequently found in SLE than in normal and autoimmune sera. Interestingly, the presence of Hsp60 was found on the surface of heat-stressed ECs. We observed that anti-Hsp60 antibodies induced apoptosis of such ECs. Moreover, we found an increased AECAs reactivity in infectious diseases. The targeted antigens of leprosy sera were expressed on ECs surface, while those of malaria were preferentially cytoplasmic. EC apoptosis was induced by leprosy AECAs and inhibited with soluble Hsp60. These findings suggest that among AECAs, Hsp60 reactivity may play a role in the pathogenesis of vasculitis-associated autoimmune disorders and some infectious diseases. Overall, several antigens have been characterized thanks to this work, however new studies need to be done to definitively identify all the AECA’s targets and their involvement in vasculitis as well as infectious disorders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.193-215

Où se trouve cette thèse ?