Culture de cellules atriales de coquille Saint-Jacques, Pecten maximus : valeur et limites du modèle. Applications en toxicologie

par Pascale Fritayre

Thèse de doctorat en Océanologie biologique et environnement marin

Sous la direction de Germaine Dorange.

Soutenue en 2004

à Brest .


  • Résumé

    Des cultures primaires de cellules atriales de coquilles St Jacques Pecten Maximus ont été établies au cours de ce travail. Ces cultures peuvent être obtenues à partir de cellules inoculées dès l'isolement ou après cryopréservation. Une monocouche cellulaire est observée après une semaine de culture. L'utilisation de facteurs matriciels d'origine marine permet de réduire ce temps en facilitant l'adhésion. Différentes méthodes analytiques appliquées aux cultures asynchrones ou à des cellules synchronisés en transition G1/S selon une méthodologie adaptée de la littérature, montrent qu'environ 15 % de cellules inoculées sont aptes à se diviser. La croissance peut être stimulée par addition de certains compléments au milieu sans toutefois permettre l'obtention d'un lignée. Parmi les cellules adhérentes, les cardiomyocytes, que nous avons caractérisés immunocytochimiquement et electrophysiologiquement (récepteurs de type B-adrénergique et cholinergiques de type muscarinique), sont spontanément contractiles in vitro dès huit jours et le restent durant un mois. Ces cellules s'avèrent intéressantes pour étudier la toxicité de xénobiotiques en utilisant en particulier le Patch-clamp comme méthode analytique. Un deuxième type de cellules adhérentes, qui présentent des analogies structurales avec les cellules des glandes péricardiques dont la littérature signale le rôle dans la détoxication, semble intervenir dans les processus de biotransformation de phase de type I et II. Une stimulation de certaines activités enzymatiques par des inducteurs de référence et par certains contaminants du milieu marin a en effet été notée. L'ensemble de ces résultats ouvre des perspectives d'utilisation du bioessai mis en place tant au plan fondamental qu'appliqué.

  • Titre traduit

    Atrial cell cultures of the scallop, Pecten maximus : value and limits. Applications in toxicology


  • Résumé

    In this study, atrial cells primary cuture of the scallop, Pecten maximus was established. A monolayer culture can already be observed one week following the initial plating of either fresh or cryopreserved cells. Cell attachment was improved and was obtained faster when the cells were plated on marine substrate. Combined analytical techniques, tested in asynchronous cells and synchronised cells in transition G1/S, showed that about 15 % of plated cells are able to proliferate. The growth can be stimulated by supplementation of the medium with various factors but no permanent cell line have been obtained. Among adherent cells, the cardiomyocytes, characterized by both immunocytochemical and electrophysiological features (beta-adrenergic and muscarinic receptors), were able to spontaneously contract in vitro by using especially patch-clamp technique. One another kind of adherent cells, having structural similitaries with pericardial gland cells described to be important in the dexintoxication function, seems to be involved in biotransformation activities of phase I and II. Indeed, we have actually been able to stimulate these enzymatic activities by reference inductors and by some marine contaminants. Taken together, our cellular model demonstrate its potential for fundamental and applied bioessay research studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2004/7
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N050-FRI-C
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.