Conditions d'expression de l'activité antagoniste de Pythium oligandrum Drechs. , exercée seule ou en association avec d'autres micro-organismes, au sein de la rhizosphère de plants de tomate (lycopersicon esculentum Mill. )

par Gaétan Le Floch

Thèse de doctorat en Sciences agroalimentaires

Sous la direction de Yves Tirilly.

Soutenue en 2004

à Brest .


  • Résumé

    P. Oligandrum est un champignon mycoparasite de nombreux agents pathogènes racinaires et présente un fort potentiel comme agent de lutte biologique en culture hors-sol. L'étude des intéractions dans la rhizosphère, déclenchées par l'introduction de ce champignon nécessite pourtant des éclaircissements. Ainsi, le suivi de la colonisation racinaire par P. Oligandrum à également permis une étude de l'implantation de la famille des Pythiacées en culture hors-sol. Les compétitions entre les organismes dans la rhizosphère ne semblent pas des mécanismes déterminants, mais l'induction de résistance systémique semble prévaloir et serait mieux à même d'expliquer le gain de rendement observé dans certaines conditions culturales. En outre, la rapidité et l'étendue de la colonisation par P. Oligandrum corrélé à la rapidité de déclenchement des réponses de la plante met en évidence une interaction atypique entre un agent antagonsite et la plante.

  • Titre traduit

    Conditions of the expression of the antagonistic activity of Pythium oligandrum Drechs. , carried on alone or in combination with others micro-organisms, within tomato rhizosphère (Lycopersicon esculentum Mill. )


  • Résumé

    P. Oligandrum is a mycoparasite of many roots pathogens and has a promising potential as a biocontrol agent in soilless culture. Study of the interactions in the rhizosphère, due to the introduction of this fungus however requires explanations. Thus, the evaluation of root colonization by P. Oligandrum also allowed a study of the establishment of the Pythium spp. In soilless culture. Micro-organisms competitions in the rhizosphère don't seem determining mechanisms, but the systemic induction of resistance seems to prevail and could explain the yield improvement observed under farming conditions. Moreover, the speed and the extent of colonization by P. Oligandrum correlated with the speed of release of the answers of the plant highlight an atypical interaction between an antagonistic agent and the plant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-156

Où se trouve cette thèse ?