Dynamique des activités humaines en mer côtière : application à la mer d'Iroise

par Matthieu Le Tixerant

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de François Cuq et de Françoise Gourmelon.

Soutenue en 2004

à Brest .


  • Résumé

    La mer côtière est le siège d'activités anthropiques multiples, parfois concurrentes, interagissant avec l'environnement naturel. La compréhension des interactions entre ces activités et le milieu est un objectif majeur de la recherche pour l'aide au développement durable des sociétés humaines. Dans ce contexte, il est notamment indispensable de se focaliser sur les modalités d'utilisation et d'exploitation du milieu par l'Homme. Cela répond à un fort besoin des scientifiques, qui cherchent à évaluer la part de l'activité humaine dans l'évolution des écosystèmes, et des gestionnaires en quête d'informations permettant une vision globale et interdisciplinaire du territoire. Dans ce cadre, le milieu marin pose des problèmes spécifiques. Sur cet espace ouvert, la lisibilité des phénomènes liés aux activités humaines est d'autant plus complexe. Une méthodologie visant à analyser le système est donc proposée. Elle consiste à réaliser une description du déroulement des activités humaines dans l'espace et dans le temps grâce à l'utilisation de filtres spatio-temporels. Cette approche fournit les bases d'une modélisation conceptuelle et logique des usages anthropiques intégrable au sein d'un simulateur de la Dynamique des Activités HUmaines (DAHU). L'exploitation des résultats via un SIG permet la restitution de représentations spatio-temporelles pertinentes et constitue ainsi une information synthétique utile à une gestion concertée de la mer côtière.


  • Résumé

    Coastal seas are the seat of multiple, sometimes rival, human activities interacting with the natural environment. An understanding of the interactions, between these activities and the environment, is a major objective of research into sustainable developement. In this context, a focus on the ways in which Man uses and exploits the environment is clearly indispensable. Such a focus can reply to important questions posed by scientists through their quest to evaluate the role of human activity in the evolution of ecosystems, and by administrators in search of information which offers a global and interdisciplinary vision of the territory. In this framework, a maritime environment poses specific problems. The legibility of phenomena connected with human activities, in this form of open space, is so much more complex. Therefore a methodology, which aims to analyse the system at work, is proposed. It would involve producing a description of how activities progress in space and time, through the use of spatio-temporal filters. This approach provides the foundation for a conceptual and logical modelling of human usage of the environment, which can be integrated within a simulator of Dynamics of HUman Activities DAHU). The exploitation of results via a GIS allows for the restoration of relevant spatio-temporal representations and thus establishes a useful synthetic form of information for a concerted approach to management of coastal seas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.179-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX04/14
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Géothèque-Cartothèque André Vigarié.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC0059
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R412a07-LET-D

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3460
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.