Analyse de l'accordage affectif et de la référence sociale affective chez des enfants autistes

par Florence Le Roy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Lazartigues.

Soutenue en 2004

à Brest .


  • Résumé

    Malgré les premières impressions d'un observateur non-averti, les enfants autistes sont capables de rire, de sourire, de crier, de se mettre en colère, bref d'exprimer des émotions diverses, comme ils font preuve d'attachement aux personnes familières, d'attention conjointe, de jeu symbolique, etc. , mais les profils de réalisation de ces différentes capacités sont atypiques. Dans une situation de doute, marquée par la présence et les déplacements ambigus d'une personne étrangère et, de manière contrastée, dans une situation ludique en présence de leur mère, l'objectif de cette recherche est d'observer et d'analyser les patterns d'accordages affectifs témoignant de ces moments de synchronie émotionnelle entre l'enfant autiste et sa mère, de repérer et de préciser les modalités par lesquelles il traite un stimulus émotionnel particulier. Ainsi, après avoir rappelé l'état des travaux dans ces domaines, une microanalyse des enregistrements filmés permet de comparer les données recueillies entre les dyades mères-enfants autistes et les dyades mères-enfants tout-venants ou trisomiques. Un entretien semi-directif avec chaque mère permet l'affinement des résultats. Ainsi, certains enfants autistes parviennent-ils à traiter de manière appropriée le stimulus ambigu " personne étrangère " en se référant visuellement au sourire maternel et en adaptant typiquement leur comportement à la situation. Face à un interlocuteur qui bouleverse les modèles habituels de communication et de relation émotionnelle, les mères des enfants autistes s'accordent affectivement avec eux, adaptant leurs propres compétences aux leurs, en mobilisant d'autresLa positivité des échanges observée dans des dyades mères-enfants autistes et les compétences avérées de chaque partenaire nous amènent à appréhender autrement la vie émotionnelle de ces enfants.

  • Titre traduit

    Affect Attunement and affective social referencing analyses in children with autism


  • Résumé

    Although this may not be clearly visible to the unexperienced eye, autistic children are able to laugh, smile, shout, lose their temper, and generally express a variety of emotions; they also show their affection towards people they know, they show mutual care and attention, and take part in symbolic games etcHowever, their capability profiles are atypical. The children may be involved in moments of misgivings or doubt, highlighted by the presence of strangers or conversely they may take part in play activities in the presence of their mother. The aim of this research is to observe and analyse affective patterns of synchronized harmony existing between the autistic child and this mother, and to detect and specify the methods employed to process such emotional stimuli. After an update of the present situation in the literature, a detailed analysis of the video recordings is carried out in order to compare the ionformation gathered frommother-autistic child dyads and mother-normal or Down Syndrome child dyads. The results are finaly adjusted thanks to semi-direct interview with his mother. Thus, some autistic children deal with the ambiguous stimulus " stranger " in appropriate fashion by refering visually to the mother's smile and by adapating their behaviour to the situation. When facing someone who disrupts normal models of communication and emotional relationships, the mothers of autistic children become attuned affectively to them, adapting their own capabilities to theirs and developing othersThe positive nature of these mother-autistic child dyad exchanges anf the perceived capabilities of each party provide us with a different insight into the emotional lives of these children

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 450 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 337-362

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2004/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.