Exil et nationalisme : le cas des Forces de libération africaines de Mauritanie

par Marianne Marty

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Christian Coulon.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 4 .

  • Titre traduit

    Exile and nationalism : the case of the forces of liberation africaines de Mauritanie


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier un nationalisme en exil, celui des Forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM). Ce mouvement politique est né en Mauritanie dans la clandestinité en 1983 et suite à la répression du régime s'est installé en exil dès 1986. L'idéologie et la stratégie de cette organisation dont les dirigeants et militants sont dispersés dans plusieurs pays doivent être reliées à sa situation d'exil. Ce travail entend donc tenir compte du caractère "déterritorialisé" des FLAM peu pris en compte précédemment. Le mouvement exilé se situe en effet à l'intersection de plusieurs temps politiques : le temps politique mauritanien, le temps politique des sociétés d'installation (France, Sénégal, Etats-Unis. . . ) et le "temps mondial" ont un impact sur les FLAM qui cherchent de plus à décentrer le débat national mauritanien. La concurrence d'autres mouvements politiques exilés ayant en commun de lutter contre le régime politique mauritanien nécessite par ailleurs un repositionnement incessant de l'organisation au sein d'un "espace politique de l'exil" avec ses propres enjeux et valeurs. S'intéresser à la structuration de cet espace peut permettre d'appréhender l'idéologie qu'y développent les FLAM comme le résultat de la compétition politique particulière que se livrent ses différents groupes, "en marge" du système politique mauritanien mais toujours en relation avec lui. Enfin, la définition de l'idéologie, qui oscille entre un afrocentrisme et un nationalisme ethnique, et de la stratégie politique des FLAM résulte également d'une compétition interne à l'organisation car ses élites n'ont pas toutes la même appréciation de son projet national. Plus largement ce travail se penche sur les mutations récentes du nationalisme qui se développe hors des territoires auxquels il s'adresse et qui vise à remodeler " à distance" les identités nationales véhiculées par les Etats.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 495 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 421-448. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%004-35
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1482
  • Bibliothèque : Les Afriques dans le monde (Pessac, Gironde).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : CEAN-TH-RIM-133

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.