Minorités religieuses, intégrations, transnationalités : les Indiens musulmans de Durban, Afrique du Sud (1860-1994)

par Samadia Sadouni

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Christian Coulon.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    L'observation des minorités confessionnelles constitue l'un des révélateurs des modes de fonctionnement des sociétés nationales. La présente thèse porte sur l'étude des formes de mobilisation politique et de réislamisation de la communauté " indienne " musulmane de Durban. Malgré leur situation d'extrême minorité, les musulmans indiens ont su faire prévaloir la spécificité de leurs actions religieuses dans la pointe sud de l'Afrique noire. La méthode comparative s'est efforcée de dégager les principales périodes du renouveau islamique qui ont favorisé l'émergence de nouveaux intellectuels porteurs d'un discours moderne sur l'islam. La construction identitaire de ces acteurs de la réislamisation reposait essentiellement sur la contestation du monopole religieux des oulémas et sur la réappropriation des idées islamiques globales. L'intégration aux réseaux transnationaux islamiques leur permettait de convertir dans l'espace interne les différentes ressources matérielles et symboliques indispensables à la légitimation de leurs activités religieuses. Ainsi, les dynamiques transnationales de la réislamisation en Afrique du Sud révèlent la stratégie identitaire des individus ainsi que la meilleure manière pour eux d'atténuer le caractère minoritaire de l'islam local.

  • Titre traduit

    Religious minorities, integrations, transnationalities : muslim Indians of Durba, South Africa (1860-1994)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires de Provence à Aix-en-Provence

La controverse islamo-chrétienne en Afrique du Sud : Ahmed Deedat et les nouvelles formes de débat


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (584 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 451-481

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%004-1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-2004-2
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires de Provence à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : La controverse islamo-chrétienne en Afrique du Sud : Ahmed Deedat et les nouvelles formes de débat
  • Dans la collection : Collection Le temps de l'histoire , 1631-946X
  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • ISBN : 978-2-85399-793-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-244. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.