La plaine Tikar et son environnement montagneux : recompositions territoriales et crise de l'espace (Cameroun)

par Dairou Pempeme

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Serge Morin.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La plaine Tikar et son environnement montagneux : recompositions territoriales et crises de l'espace. Les recompositions territoriales dans le Cameroun central et occidental, c'est-à-dire l'extension des territoires du sultanat Bamoun et du lamidat de Banyo et le découpage éthno-administratif du territoire national qui ont entraîné la spoliation de l'espace Tikar, peuvent être considérées comme des indicateurs des crises de l'espace. Lorsque ces recompositions territoriales n'entraînent pas la submersion et la marginalisation des autochtones, les milieux évoluent en régime d'homéostasie comme à Nditam ou à Ngila où les autochtones ont préservé l'essentiel de leurs civilisations agropastorales et ont gardé des liens affectifs avec leur espace. En revanche lorsqu'interviennent des recompositions socio-économiques et spatiales majeures, avec le passage de la chefferie, de l'espace et du foncier aux mains des allochtones, comme à Magba ou autour du barrage de la Mapé, s'installent de véritables crises écologiques dont les causes ne sont pas seulement celles traditionnellement avancées: climat, sol, forte pente, pastoralisme, feu de brousse, exploitation forestière, essartage, pression démographique etc. La crise de l'espace Tikar est révélatrice de la fin de son territoire.

  • Titre traduit

    The Tikar plain and its mountainous envionment : territorial restructuring and spatial crisis (Cameroun)


  • Résumé

    The Tikar plain and its mountainous environment: territorial restructuring and spatial crisisTerritorial restructuring in central and western Cameroon, that refers to the Bamoun sultanate and the lamido of Banyo territories extension and the administrative division of the national territory which involved the spoliation of Tikar space, can be regarded as indicator of a spatial crisis. When these territorial restructuring do not cause the natives invasion and marginalization, the milieu evolves in homeostasy mode as in Nditam or Ngila where the natives preserved the essential features of their agropastoral civilizations and kept emotional ties which their space. But when the major socio-economic and spatial restructuring take place, with the space, land and kingdoms transfers to strangers, as in Magba or around the Mapé Dam, are observed the real ecological crises whose causes are not only those traditionally advanced: climate, soil, high slope, pastoralism, bush burn (fire), forestry exploitation, demography pressure etc. The Tikar space crises reveals the end of its territory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (490, 14 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f.454-477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.