Formation aux compétences informationnelles en premier cycle universitaire : études et féflexions

par Christel Candalot Dit Casaurang

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Hubert Fondin.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Les formations à la recherche documentaire ont été mises en place dans les bibliothèques universitaires afin d'optimiser la démarche de recherche des usagers. Mais ces multiples usagers ayant des besoins et des usages variés, on glisse aujourd'hui d'un paradigme usager vers un paradigme social qui devrait tenir davantage compte de l'environnement social des usagers. Dans ce contexte, nous nous sommes interrogée sur la légitimité d'une formation uniquement centrée sur la recherche documentaire et qui néglige d'aborder le contexte socioculturel dans lequel s'insère la recherche d'information. L'objectif de notre recherche a été de cerner les conditions d'efficacité d'une formation à la recherche documentaire en premier cycle universitaire (en s'appuyant sur le concept de représentations sociales), à travers deux études portant sur les acteurs de cette formation : d'une part, les formateurs intervenant dans cette formation ayant des profils très divers (personnels de bibliothèque, enseignants, vacataires), une étude qualitative a été menée pour déterminer l'impact de cette particularité sur l'efficacité de la formation ; d'autre part, une étude quantitative de la population étudiante à qui s'adresse la formation a été entreprise pour étudier dans quelle mesure elle est adaptée à leur profil. Les résultats font apparaître que la formation à la maîtrise de l'information à l'université gagnerait en efficacité si les formateurs, dans une collaboration effective, adhéraient à une identité professionnelle collective leur permettant de transmettre aux étudiants des contenus disciplinaires informationnels relevant du champ des sciences de l'information.

  • Titre traduit

    Information literacy education in the first years at university : case studies analyses


  • Résumé

    Library user educations have been developed in university libraries to optimise the way users search for information. Besides, we are moving today from a user paradigm towards a social paradigm which is supposed to take more into account the social environment of users. Within this context, we have wondered about the legitimacy of a library user education which would focus only on document retrieval while neglecting the sociocultural background in which information retrieval fits. The purpose of our research consisted in assessing in what way a library user education can be actually efficient in the first years at university, while relying on the concept of social representations. To do so, we carried out two studies relating to the different protagonists involved in this education : as we realized the variety of the profiles of people responsible for library user education (library staff, full time teachers, part-time lecturers on contracts, tutors), a qualitative survey was conducted so as to determine how influential this particularity could be on the efficiency of such a library user education ; a quantitative survey of the students concerned was made to determine to what extent this education is adapted to their profiles. The results have shown that information literacy education at university would be even more efficient if the people responsible for such an education wanted to collaborate and liaise efficiently, and agree with a collective professional identity. Such a collective identity would enable them to pass on to students a number of informative contents in relation to university subjects and directly linked to information science.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (504 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 419-454. Index

Où se trouve cette thèse ?