Intelligence et normalisation dans la production des documents numériques : cas de la communauté universitaire

par Soufiane Rouissi

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Roland Ducasse.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Notre objet d'étude est le document numérique, en particulier au regard d'usages de membres de la communauté universitaire amenés de plus en plus à en produire. La situation d'explosion documentaire nécessite la mise en œuvre de spécifications ouvertes et partagées pour produire et décrire les documents numériques (nous présentons les spécifications en cours de normalisation dans le domaine éducatif). Notre approche se base sur la production en mode autonome des documents numériques. Cette production est favorisée selon nous par les nouvelles caractéristiques du document (numérique), par les possibilités de génération automatisée dans un contexte normalisé. Nous posons l'hypothèse suivante : dans le contexte numérique, en particulier celui des environnements numériques de travail (ENT) en cours de mise en place, les enseignants chercheurs produisent, diffusent et utilisent des documents numériques, notamment pédagogiques. Notre problème est donc de voir comment ils pourraient le faire de manière normalisée. Notre démonstration s'appuie sur une étude des spécifications en cours de normalisation de façon à vérifier leur applicabilité selon le principe de production en mode autonome (et semi autonome) et sur une étude des usages en cours (à partir d'une enquête) auprès de membres de la communauté universitaire aquitaine. Notre travail consiste ainsi à contribuer à la réflexion en cours sur le document numérique en particulier sur le problème de sa mise en jeu (sous une forme normalisée) dans le contexte pédagogique à l'Université.

  • Titre traduit

    Intelligence and standardization for the production of numerical documents : case of the university community


  • Résumé

    Our object of study is the numerical document, in particular taking into consideration use of members of the university community brought more and more to produce some. The actual situation requires the use of open and shared specifications to produce and describe the numerical documents (we present the specifications in the educational field). Our approach is based on the production in autonomous mode of the numerical documents. This production is favoured according to us by the new characteristics of the document (numerical), by the possibilities of generation automated in a standardized context. We pose the following assumption : in the numerical context, in particular in the numerical work environments (ENT), teachers produce, diffuse and use numerical documents, in particular for a teaching context. Our problem is thus to see how they could do it in a standardized way. Our demonstration is based on a study of the specifications in order to check their applicability according to the principle of production in autonomous mode (and semi autonomous) and on a study of the uses in progress (starting from an investigation) near members of the university community (Aquitaine, France). Our work thus consists in contributing to the reflexion in progress on the numerical document in particular in a standardized form for the teaching context at the University.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272-20 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.257-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.