Les conditions et les modalités de l'essor de la poésie féminine d'expression française à la Belle époque (1900-1914)

par Patricia Izquierdo

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Mireille Dottin-Orsini.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Les annees 1900-1914 sont marquees par un nombre etonnant de publications de recueils poetiques ecrits par des femmes francophones. Notre corpus contient quatorze poetesses : natalie barney, marguerite burnat-provins, gerard d'houville, marie dauguet, lucie delarue-madrus, jean dominique, judith gautier, marie krysinska, amelie murat, anna de noailles, helene picard, cecile perin, cecile sauvage et renee vivien. Affole, le monde litteraire androcentre de l'epoque tente vainement de denigrer puis de circonscrire le phenomene en l'enfermant dans des courants (romantisme, naturisme) ou des concepts (" poesie feminine ") reducteurs : une poesie pantheiste, lyrique et sensuelle puis plus mystique, s'epanouit, entre naturisme et art nouveau. Ni le feminisme ou une quelconque solidarite entre femmes, ni le contexte art nouveau ne permettent d'expliquer veritablement cet essor. C'est davantage le parcours individuel de nos poetesses, leur volonte et leur entregent, familial et amical, surtout parisien et aristocratique, leur audace parfois, qui expliquent leur succes, a condition toutefois qu'elles restent dans le creneau naturiste ou romantique que la critique litteraire leur concede. C'est dans cette mesure que la notion de "poesie feminine" se justifie. Un autre argument permet aussi de legitimer cette appelllation controversee : nous retrouvons des constantes thematiques et stylistiques dans nos 64 recueils, notamment l'element liquide, les figures du cercle et de l'envol. Certaines poetesses, trop meconnues, parviennent toutefois a s'eloigner de ce carcan et s'affirment, originales et sensuelles (m. Burnat-provins, h. Picard et l. Delarue-mardrus).

  • Titre traduit

    French speaking "poésie féminine" expansion at the "Belle époque" (1900-1914):conditions and modalities


  • Résumé

    In the 1900-1914 years, a surprisingly large number of collections of poems by french-speaking women writers were published. Our corpus contains fourteen poetesses: natalie barney, marguerite burnat-provins, gerard d'houville, marie dauguet, lucie delarue-madrus, jean dominique, judith gautier, marie krysinska, amelie murat, anna de noailles, helene picard, cecile perin, cecile sauvage et renee vivien. At the time the male-centered literary world was so panick-stricken that it vainly tried to denigrate and then contain this phenomenon by confining it in movements such as the romantic movement and "naturisme" or in simplistic concepts ("women's poetry"): a pantheistic, lyric, sensuous and later more mystic poetry developed between "naturisme" et "art nouveau". Feminism or some kind of solidarity among women or the "art nouveau" context cannot really account for the sudden boom of these poetesses. Their success is mainly the result of a combination of their personnal experience and strong determination, their relatives and social acquaintances, -especially aristocrats and parisian society-, and their daring touch at times, but it could only be achieved as long as they kept within the limits the critics set for them. To that extent, the term "poesie féminine" is appropriate. This much debated term can also be justified by the presence of some thematic and stylistic features common to the 64 collections of poems, the liquid element, and some figures, the circle and the flight. Yet, some poetesses, who remained little-know, managed to throw off those shackles and create their own original and sensuous pieces of work (m. Burnat-provins, h. Picard et l. Delarue-mardrus).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

Devenir poétesse à la Belle époque : 1900-1914 : étude littéraire, historique et sociologique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (603 p.)(159 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Devenir poétesse à la Belle époque : 1900-1914 : étude littéraire, historique et sociologique
  • Dans la collection : Espaces littéraires
  • Détails : 1 vol. (396 p.)
  • Notes : Autres tirages : 2010, 2014.
  • ISBN : 978-2-296-10845-5
  • Annexes : Bibliographie p. 367-387. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.