Evolution des doctrines et de la pensée pédagogiques dans l'enseignement traditionnel au Maroc : essai d'analyse historique

par Lakbir Hajibi

Thèse de doctorat en Cultures et sociétés dans le monde arabe et musulman

Sous la direction de Jacques Langhade.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Evolution of doctrine and the pedagogic toughts in traditionnal teaching in Morocco : essay of historic analyse


  • Résumé

    L'ensemble des thèmes étudiés dans cette thèse s'articule autour de quatre axes principaux 1er axe la place de l'enseignement traditionnel dans le microcosme éducationnel marocain. Son originalité tient à ce qu'il dépend de deux ministères : l'un " profane ", le ministère de l'éducation nationale, le second chargé spécialement de la gestion du sacré à savoir le ministère des Affaires islamiques. Approche historique, avant le Protectorat (XVIIe, XVIIIe, et XIXe siècle) durant le Protectorat (1912-1956) et pendant l'indépendance. Durant le Protectorat, deux types de tempéraments pédagogiques s'opposaient - Les conservateurs engoncés dans leurs archaïsmes rigoristes privilégiaient la méthode orale et les approches mnémotechniques pour la transmission des savoirs religieux. Les modernants s'étaient mobilisés pour dénoncer l'état rétrograde de l'enseignement traditionnel et cherchaient des méthodes pour adapter celui-ci à l'enseignement moderne2eme axe - Les nouvelles orientations pédagogiques de l'enseignement traditionnel - Emergence d'une situation nouvelle - manière et matières didactiques. - Naissance d'une éducation d'éveil face aux changements sociaux. - Passage d'une éducation réservée aux fils des familles des notables à une éducation de masse avec l'introduction des méthodes pédagogiques modernes et l'enseignement des disciplines dures : sciences, philosophie, éducation physique Naissance et formation d'une nouvelle classe de clercs se proposant de tout moderniser : l'espace, le temps, le religieux, la langue. . . . Et modifier le système épistémologique traditionnel de l'enseignement religieux en l'adaptant aux nécessités de la modernité. Ainsi, de théologien, le clerc devient gestionnaire voire haut fonctionnaire. Les instituts et les facultés de théologie : formateurs d'élites religieuses. 3eme axe - Le rôle particulier de Dar al Hadith al Hassaniya, institut d'enseignement et de recherche universitaire et académique de haut niveau en sciences islamiques. Les conférences ramadiennes : rassembler les membres de la communauté musulmane pour une meilleure compréhension du contenu et du message coraniques 4eme axe : L'apport épistémologique de Allal al Fassi et de ses contemporainsLe pensée théologique et socio-pédagogique de Allal al Fassi et de Mokhtar Soussi Le rôle socio-pédagogique du conseil national des Ulémas : organe consultatif en matière d'enseignement traditionnel, et jurisprudentiel (droit musulman, réforme du statut -personnel : la mudawwanaConclusion : L'enseignement traditionnel face aux défis de la modernité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-377. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.