Le cyberjournalisme en Tunisie (1998-2002)

par Mohamed Moncef Bedda

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Annie Lenoble-Bart.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Cyberjournalism in Tunisia (1998-2002) : emergence and conditions of development


  • Résumé

    Le cyberjournalisme est une discipline assez récente. De l'avis de nombreux spécialistes, il se chercherait encore. En Tunisie, il est presque absent malgré les investissements colossaux dans le domaine des TIC Il existe certes des journaux en ligne, mais qui sont généralement des versions des journaux papier. Les ressources des TIC, en multimédia, interactivité, spontanéité, actualisation ne sont pas suffisamment utilisées. Il y a par contre inondation de la toile par des internautes opposés au régime du Président Ben Ali. Faute d'un cadre juridique approprié, le cyberjournaliste ne possède ni statut, ni salaire spécifique. Ce déficit est dû à la situation de crise dans laquelle se débat le secteur de l'information, marqué par la censure, l'autocensure et une absence quasi-totale de liberté d'expression. Le contrôle et le verrouillage de sites appartenant aux opposants du régime du président Ben Ali ont contribué à la formation d'une société à deux vitesse, surdéveloppée technologiquement, mais atrophiée au niveau des applications intéressant le secteur de l'information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.198-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.