La poétique de la répétition chez Guillaume de Machaut : diffraction et réfection

par Hélène Basso

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Danielle Régnier-Bohler.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The poetic pattern of repetition in Guillaume de Machaut's work : reappropriations and rereadings


  • Résumé

    Les répétitions structurent la poésie médiévale, qualifiée d'art de la variation. Cependant leurs effets de sens et le rapport à la langue qu'elles engagent restent à analyser. L'étude, portant sur la poésie lyrique française du XIVe s, dissociable de la musique, part du cas exemplaire de la production de Guillaume de Machaut. Les interprétations de la répétition se fondent sur des analyses stylistiques de pièces du recueil lyrique non noté : La Louange des dames, que cautionne la présence de procédés équivalents dans des dits narratifs. Ainsi se dégage une poétique de la répétition. Pour savoir si elle est propre à Machaut, ou si elle s'enracine dans un fait culturel quelques arts poétiques et traités de rhétorique sont étudiés. Le faible poids d'une doctrine établie amène à interroger plutôt les productions des disciples avoués de Machaut : Eustache Deschamps et Oton de Grandson. Chez eux, la poétique de la répétition prend de nouvelles orientations. Elle se diffracte, traduisant le rapport singulier de chaque poète à sa langue. Différentes, ces poétiques de la répétition témoignent cependant d'un même présupposé sur la langue : le sens des mots déborde leur première compréhension. Cette conviction légitime le recours à la répétition, et ouvre les poèmes à de multiples lectures et ré-appropriations. Ainsi, Machaut, Deschamps, Grandson, participent d'une communauté poétique : en atteste l'existence de recueils collectifs associant leur production. Trois exemples (manuscrit français 15 de Pennsylvanie, Recueil de galanteries, manuscrit 8 bibliothèque de Catalogne) permettent de comprendre comment elles peuvent être réunies et se prêter à de véritables réfections.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(731 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le Jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 688-729. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.