Le débat télévisé du second tour des élections présidentielles françaises : un phénomène social communicationnel rituel

par Emmanuel Carré

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Hugues Hotier.

Soutenue en 2004

à Bordeau 3 .


  • Résumé

    Depuis 1974, quatre débats télévisés ont été organisés à l'occasion du second tour des élections présidentielles. La recherche porte sur le phénomène social et communicationnel que constitue cette émission. L'auteur examine les conditions d'organisation de chaque émission en les resituant dans le contexte politique et télévisuel de la Vème République. Il relève que les recherches menées sur ces émissions sont très largement conditionnées par le modèle "émetteur-récepteur" diffusé en sciences de l'information. A partir d'une réflexion sur les aspects épistémologiques de sa démarche, il est proposé d'aborder l'objet à partir de modélisations systémiques et sémio-contextuelles, dont les principes théoriques sont rappelés. La méthodologie retenue envisage chaque débat comme une étude de cas. Une synthèse de ces études met en évidence la dimensinon rituelle qui façonne l'organisation et le déroulement de chaque émission. Comme par un processus cumulatif, chaque émission peut être comprise comme l'expression d'un même artefact permettant aux acteurs de construire donner un sens rituel à la situation de communication généralisée qui les réunit.


  • Résumé

    Since 1974, there have been four presidential debates on television during the second tour of presidential elections. This research focuses on the social and communication phenomenon that this broadcast represents. The author examines the organisation conditions of each broadcast within the political and televisual context of the Vth Republic. He observes that former research carried out on these programmes is very widely conditioned by the "broadcast-reception" model used in information & communication science. On the basis of thinking about the epistemological aspects of his approach, the author proposes to approach the object using systemic and semio-contextual modeling, whose theoretical principles are outlined. The selected method considers each debate as a case study. A synthesis of these studies reveals the ritual dimension which governs the organisation and development of each broadcast. As with a cumulative process, each broadcast can be understood as being the expression of a single artefact, enabling the actors to construct and give a ritual sense to the generalised communication situation which unites them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (418 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 402-413

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.