Effets de la privation aigüe de sommeil sur l'efficacité des processus d'inhibition : étude du vieillissement et de la fatigue induite par la conduite automobile prolongée

par Patricia Sagaspe

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de André Charles.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de vérifier si des facteurs, au centre des préoccupations de notre société moderne, à savoir le vieillissement normal, d'une part, et la fatigue induite par la conduite automobile prolongée, d'autre part, accentuent les effets délétères de la privation aigüe de sommeil sur les processus d'inhibition. L'inhibition, fonction supérieure essentielle pour le contrôle et la cohérence de nos activités, est centrale dans les théories explicatives du fonctionnement cognitif humain. Notre intérêt s'est porté sur l'inhibition comportementale (mesurée par les paradigmes du test de performance continue, de signal stop et de génération aléatoire), sur le contrôle de l'interférence (mesuré par le paradigme de Stroop) et sur l'inhibition cognitive (mesurée par un paradigme de reconnaissance). Le premier protocole permet d'évaluer les effets respectifs et conjoints de l'âge et de la privation aiguë de sommeil sur l'efficacité de l'inhibition comportementale, du contrôle de l'interférence et de l'inhibition cognitive. Le second protocole permet d'évaluer les effets respectifs et conjoints de la fatigue, induite par la conduite automobile prolongée (i. E. , parcours autoroutier de 1000km), et de la privation de sommeil sur l'efficacité du contrôle de l'interférence et de l'inhibition cognitive chez de jeunes adultes. Nous avons conclu que le vieillissement normal et la fatigue induite par la conduite automobile prolongée n'augmentent pas les effets délétères de la privation de sommeil sur ces processus. Par ailleurs, nous discutons la sensibilité à la monotonie des jeunes adultes.

  • Titre traduit

    Effects of acute sleep deprivation on the efficiency of inhibition processes : a study of aging and fatigue induced by prolonged driving


  • Résumé

    The aim of the present work is to verify whether critical factors in our modern society that is, on the one hand normal aging, and on the other hand the fatigue generated by extensive automobile driving, increase the deleterious effects of acute sleep deprivation on inhibition processes. Inhibition which is a crucial superior cognitive function for activities control is central in theories of human functioning. We focused our interest on interference control (measured by the Stroop paradigm), behavioural inhibition (measured by continuous performance, stop signal and random generation paradigms) and cognitive inhibition (measured by a recognition paradigm). The first protocol allows to evaluate the respective and combined effects of aging and acute sleep deprivation on the efficiency of behavioural inhibition, interference control and cognitive inhibition. The second protocol allows to evaluate the respective and combined effects of fatigue induced by prolonged driving (i. E. , distance of 1000 km / 600 miles on a motorway) and sleep deprivation on interference control and cognitive inhibition. It is concluded that normal aging and fatigue induced by prolonged driving do not increase the deleterious effects of sleep deprivation on these processes. Moreover, sensitivity to monotony in young adults is discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (275 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 231-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 2004/6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.