Recherche de molécules impliquées dans l'inhibition de la régénération axonale dans le colliculus inférieur

par Boris Decourt

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Neurosciences et pharmacologie

Sous la direction de Aziz Hafidi.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Des cultures organotypiques de colliculus inférieur (CI) prélevées sur des animaux âgés de 6 jours (P6) sont capables de régénérer leurs axones commissuraux après lésion. Les mêmes axones sont incapables de traverser le site de lésion si le CI est prélevé sur des animaux au stade P10. L'objectif de ce travail de thèse était d'identifier des molécules pouvant participer à l'inhibition de la régénération axonale dans le CI au stade P10. Dans ce but, des banques enrichies en molécules du stade P6 ou du stade P10 ont été construites par hybridation soustractive suppressive. Après criblage par dot-bot, six clones ont été sélectionnés. Quatre clones du stade P10 correspondaient à des molécules connues : la neuroleukine (NLK), la calmoduline, Rho7/Rnd2 et la cortactine. Deux autres étaient de fonction inconnue : A11 et SSTM (short seven transmembrane protein). L'étude de la localisation des messagers de ces molécules par hybridation in situ révélé une expression préférentiellement neuronale dans le cerveau. De plus, leur niveau d'expression augmente dans le cerveau au cours du développement post-natal. Par immunohistochimie, des profils différents sont obtenus. La NLK est observée dans les soma neuronaux et dans les axones. La calmoduline est présente dans le corps cellulaire des neurones et dans les dendrites. Rho7/Rhd2 est détecté dans les axones et les cellules gliales de Bergmann du cervelet. La cortactine se localise au niveau de la région juxta-membranaire intracellulaire du soma des neurones et des dendrites. A11 et SSTM sont observés dans les neurones au niveau de la membrane cytoplasmique somatique et dendritique, où elles se localisent dans les contacts post-synaptiques, ainsi que dans les prolongements gliaux. Après une lésion du cortex cérébral, la NLK, la cortactine, A11 et SSTM sont surexprimés par les astrocytes réactifs. La NLK est en plus observée dans les axones lésés. La calmoduline et le Rho7/Rhd2 ne semblent pas être surexprimés après lésion. L'ensemble de ces travaux apporte de nouvelles données sur l'expression cérébrale des six molécules étudiées et suggère l'implication de certaines d'entre elles dans le processus de régénération axonale dans le système nerveux central.

  • Titre traduit

    Searching for molecules implicated in the axonal regeneration inhibition in the inferior colliculus


  • Résumé

    Sectionned commissural axons of inferior colliculus (IC) organotypique cultures from 6-day old animals (P6) are able to regenerate. In similar conditions, injured axons of IC from P10 are unable to cross through the lesion site. The purpose of this thesis work was to identify molecules potentially involved in the inhibition of axonal regeneration observed in the IC by P10. In this aim, suppression substractive hybridization was used to construct libraries enriched in P6 and P10 molecules. After a dot-blot screening, six clon,es were selected. Four of them, from P10 library, were known molecules, i. E. Neuroleukin (NLK), calmodulin, Rho7/Rnd2 and cortactin. Two others were of unknown function i. E. A11 and SSTM (short seven transmembrane protein). In situ hybridization experiments have revealed that these molecule messengers are preferentially expressed by neurons in the brain. In addition, their level of expression increases in the brain during post-natal development. Immunohistochemistry showsdifferent patterns of distribution. NLK is observed in axons and neuronal somata. Calmodulin is present in the cell body and dendrites of neurons. Rho7/Rnd2 is detected in axons and in the cerebellar Bergmann glial cells. Cortactin is localized at the intracellular juxta-membrane level in the neuronal somata and dendrites. A11 and SSTM are present both at the cell body plasma membrane level and in dendrites, where they are localized in post-synaptic contacts, and in glial processes. After a mechanical trauma in the cerebral cortex region, NLK, cortactin, A11 and SSTM are overexpressed by reactive astrocytes. Moreover, NLK is observed in the regenerating axons. Calmodulin and Rho7/Rnd2 were not found to be overexpressed after the injury. All these works expend the knowledge of the cerebral expression of the six studied molecules and suggest the implication of some of them in the axonal regeneration process in the central nervous system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (91 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 74-91

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2004-1164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.