Trouble psychotique débutant : filières d'accès aux soins et évaluation de l'utilité du dépistage précoce

par Audrey Cougnard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et intervention en santé publique

Sous la direction de Hélène Verdoux et de Louis-Rachid Salmi.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'années, les programmes de détection précoce des troubles psychotiques provoquent un enthousiasme croissant dans la communauté internationale. L'objectif de cette thèse est d'évaluer l'utilité et la faisabilité de tels programmes en termes de santé publique. Nous avons mené deux études sur l'accès aux soins de sujets hospitalisés pour la première fois en psychiatrie pour un premier trouble psychotique. Ces études montrent que les filières d'accès aux soins des sujets présentant un trouble psychotique débutant sont caractérisées par un délai d'accès à des traitements adéquats prolongés et une fréquence élevée d'hospitalisation sous contrainte. La fréquence de filières d'accès aux soins inadéquates est un argument en faveur de la mise en place de programmes de dépistage précoce. Cependant ce critère n'est pas suffisant pour évaluer l'utilité et la faisabilité des programmes de dépistage, et d'autres critères doivent être pris en compte. Nous avons conduit une analyse critique et une analyse de décision bénéfices/risques, qui montrent que les données disponibles concernant les critères d'utilité et de faisabilité des programmes de dépistage sont actuellement insuffisantes pour préconiser la mise en place de tels programmes, notamment en raison de l'incertitude de l'existence de tests performants. Des études complémentaires doivent être menées pour évaluer l'utilité et la faisabilité de tels programmes. L'amélioration de l'accès aux soins des patients présentant un trouble psychotique débutant est un enjeu important de santé publique.

  • Titre traduit

    Early Psychosis : Pathways to Care and Assessment of the Early Detection Usefulness


  • Résumé

    Over the last decades, early detection of psychosis generated a growing interest among the international community. The aim of this thesis was to assess the usefulness and the feasibility of such programmes from a public health perspective. We have conducted two studies on pathways to care of first-admitted subjects with psychosis. These studies showed that the pathways to care of subjects with early psychosis are characterised by a delayed access to adequate treatment and a high proportion of compulsory admissions. The frequency of inadequate pathways to care is an argument in favour of the implementation of early detection programmes. However, this criterion is not suficient to evaluate the usefulness and the feasibility of screening programmes, and other criteria must be taken into account. We have conducted a systematic review of the literature and a benefice/risks decision analysis which showed that available information is insufficient to promote the implementation of detection programmes, particularly with regard to the limited information on the adequacy of screening tests. More research is needed to assess the usefulness and the feasibility of such programmes. The improvement of access to care in patient presenting an early psychosis is an important public health issue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 134 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2004-1119
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.