Action cellulaire de l'acide rétinoïque et de la triiodothyronine au cours du vieillissement : études expérimentales et biomédicales

par Catherine Feart

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences, sciences de l'environnement. Sciences des aliments et nutrition

Sous la direction de Véronique Pallet.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Divers arguments expérimentaux permettent de faire l'hypothèse que des modifications dans le statut nutritionnel et hormonal peuvent être impliquées dans l'apparition des altérations neurobiologiques liées au vieillissement. L'objectif de notre recherche était d'étudier les conséquences du vieillissement sur l'activité des voies de signalisation de l'acide rétinoïque (AR) et de la triiodothyronine (T3). Nous avons d'abord comparé, dans le cerveau de rats, les effets de l'âge et d'une carence en vitamine A sur les activités des voies de signalisation de l'AR et de la T3 et sur certains de leurs gènes cibles impliqués dans les phénomènes de plasticité synaptique. Nos résultats montrent que (i) le vieillissement et la carence vitaminique A entraînent une diminution de l'expression des récepteurs nucléaires de l'AR et de la T3 et de leurs gènes cibles et que (ii) l'administration d'AR ne permet de réactiver que sa propre voie de signalisation; alors que l'administration de T3 est capable de restaurer l'expression de l'ensemble des gènes étudiés. Ces résultats mettent en évidence qu'un niveau optimum d'activité de la voie d'action de la T3 est indispensable au maintien de la fonctionnalité de l'AR. Nous avons ensuite éprouvé cette hypothèse chez l'Homme et étudié les effets du vieillissement et d'une hypothyroïdie sur les voies d'action de l'AR et de la T3 dans les cellules mononucléées du sang. Nos résultats apportent la preuve (i) d'une hypoexpression des récepteurs nucléaires de l'AR et de la T3 liée à l'âge et (ii) qu'une hypothyroïdie s'accompagne d'altérations de la voie d'action de l'AR. Ces données mettent en évidence une diminution de l'activité des voies de signalisation de l'AR et de la T3 chez l'Homme. Nos résultats plaident en faveur de l'hypothèse selon laquelle des dérégulations, même faibles, du niveau d'expression des récepteurs nucléaires pourraient contribuer aux processus de vieillissement de l'individu et aux pathologies qui lui sont associées.

  • Titre traduit

    ˜The œcellular action of retinoic acid ans triiodothyronine during aging : experimental and biomedical studies


  • Résumé

    Several data allowed to hypothesize that alterations of hormonal and nutritional statutes could be involved in age-related neurobiological damages. The aim of our investigation was to determine the effect of ageing on the vitamin A (retinoic acid, RA) and thyroid hormones (triiodothyronine, T3) signalling pathways. In rat brain, we have first compared the effects of ageing and vitamin A deficiency (VAD) on RA and T3 signalling pathways and on RA and T3 target genes involved in synaptic plasticity. Our results allowed us to demonstrate that (i) RA and T3 signalling pathways (nuclear receptors and target genes) were simultaneously decreased in these situations and that (ii) RA administration was sufficient to regulate its own signalling, whereas T3 administration alone induced normalization of the age-related retinoid and thyroid signalling pathways. These results suggested that an optimal T3 signalling level was required to RA cellular action maintenance. Afterwards, we attempt to test our hypothesis in humans. Two biomedical studies performed on elderly and hypothyroid subjects allowed us to prove (i) a simultaneous hypoexpression of RA and T3 nuclear receptors in peripheral blood mononuclear cells from aged subjects and (ii) that hypothyroidism was a situation in which vitamin A signalling pathway was altered. These data suggested that a down-regulation of RA and T3 signalling occurred with ageing or hypothyroidism in humans. These results provide new arguments about a hypothesis assuming that a slight nuclear receptor down-regulation could contribute to ageing processes and/or age-related pathologies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 98-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2836
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.