Causes fonctionnelles et structurales du déclin de productivité des forêts avec l'âge : analyse expérimentale d'une chronoséquence de peuplements de pin maritime

par Sylvain Delzon

Thèse de doctorat en Sciences du vivant. Géosciences. Sciences de l'environnement. Biogéochimie de l'environnement

Sous la direction de Denis Loustau.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse avait pour objectif la détermination des processus à l'origine du déclin de la productivité des forêts avec l'âge. La démarche envisagée a consisté en l'étude de plusieurs paramètres écophysiologiques sur une chronoséquence constituée de quatre peuplements équiennes et monospécifiques de Pin maritime âgés de 10 à 91 ans. Nous avons montré que la productivité aérienne diminue de 60 % entre 10 et 91 ans. Ce déclin est essentiellement attribué à une diminution de la production primaire brute (GPP), laquelle est expliquée à la fois par une réduction de l'indice foliaire du peuplement et une diminution de la productivité par unité de surface foliaire. La conductance hydraulique spécifique foliaire diminue avec l'accroissement en hauteur de l'arbre. Nous avons montré que la plante maintient son potentiel hydrique au-dessus d'une limite critique (- 2 MPa), indépendamment de son âge et de sa hauteur. Cette homéostasie hydrique est assurée par deux types d'ajustements, une réduction du rapport surface foliaire / surface d'aubier, et une régulation stomatique. Ces deux mécanismes de compensation participent au déclin de productivité aérienne et réduisent également la transpiration de la strate arborescente de 70 % chez les peuplements âgés. De plus, l'évapotranspiration totale de l'écosystème ne semble pas diminuer chez les peuplements âgés, suggérant une augmentation de la transpiration du sous-bois qui compenserait la diminution de transpiration des arbres. Par ailleurs, les capacités photosynthétiques semblent diminuer à partir de l'âge de 20 ans. Les variations inter-peuplements sont bien expliquées par la teneur foliaire en phosphore. Ce résultat complète des observations empiriques étayant l'hypothèse de la séquestration des nutriments limitants, tels que le phosphore dans le cas du Pin maritime. Ce phénomène pourrait ainsi contribuer à l'affaiblissement de la production primaire brute avec l'âge.

  • Titre traduit

    Age-related decline in forest productivity : an experimental test of the causes of forest growth decline across a maritime pine chronsequence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : multipagination
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2834
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.