Contribution à l'étude d'architectures de systèmes radio fréquence à forte intégration

par Alexis Gourrinat

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Électronique

Sous la direction de Yann Deval.

Soutenue en 2004

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Sur le marché très compétitif des télécommunications radio numériques, la partie analogique des chaînes d'émission-réception reste un élément clef dans l'élaboration d'une solution adaptée en termes de coûts, c'est-à-dire en surface de silicium et en temps de mise sur le marché. Cette thèse traite donc des architectures radio-fréquence à forte intégration. Après une présentation générale des architectures qui sont connues dans la littérature, ce document présente la conception d'un bloc essentiel du fait des fortes contraintes qui reposent sur ses caractéristiques. En effet, alors qu'il est bien souvent disposé hors puce du fait de la forte sélectivité requise, le filtre-canal se doit d'être intégré pour satisfaire les besoins de miniaturisation, ce qui a motivé la réalisation sur silicium d'un filtre passe-bas Gm-C à direction des architectures à très faible fréquence intermédiaire. Dans un second temps, une étude détaillée par comparaison qualitative des systèmes à conversion directe et à faible fréquence intermédiaire a été réalisée. L'objectif étant d'évaluer leurs performances en l'absence de leurs principaux défauts, c'est-à-dire spectre image pour l'hétérodyne à faible fréquence intermédiaire et le DC-offset pour l'homodyne. Enfin, un système de réception original en conversion directe à été imaginé sur la base de la structure maître-esclave du filtre Gm-C précédemment cité. Le principe en a été validé en simulation, et s'est révélé robuste aux variations technologiques qui peuvent affecter les circuits intégrés. Ce récepteur dont la suppression du DC se fait en temps continu permet son utilisation dans les réseaux ad-hoc, qui sont en plein développement.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of highly integrated radio-frequency systems architectures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2820
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.