Contribution aux processus de développement d'applications spécifiées à l'aide de la méthode B par validation utilisant des vues UML et traduction vers des langages objets

par Jean-Christophe Voisinet

Thèse de doctorat en Automatique et informatique

Sous la direction de Jacques Julliand.

Soutenue en 2004

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les travaux de recherche dans le domaine du génie logiciel ont permis de concevoir deux types d'approche, les méthodes formelles qui permettent d'écrire et de vérifier une spécification d'un système à l'aide d'une notation issue des mathématiques et les méthodes semi-formelles orientées objet qui permettent de modéliser un système en utilisant des vues graphiques. Le point de départ de nos travaux repose sur une méthode formelle: la méthode B. Nous apportons une contribution dans deux étapes du développement logiciel. Le premier est l'intégration des deux types de méthode par extraction de vues graphiques UML depuis une spécification formelle B. Cette extraction est arrivée à maturité puisqu'elle met en jeu les diagrammes de classes, d'états-transitions et les contraintes OCL comme la plupart des intégrations déjà réalisées telles que la dérivation de notations graphiques vers les méthodes formelles. D'autre part nous avons aussi défini l'extraction de diagrammes plus concrets comme ceux de séquence et d'activités. La deuxième contribution de nos travaux est la traduction des spécifications B en langage compilable et exécutable. Cette traduction est ciblée sur un large domaine car elle est appliquée aux logiciels standard à l'aide de Java et C# mais aussi à l'embarqué en utilisant Java pour JavaCard. Une plate-forme regroupant les outils relatifs à ces deux contributions a été développée afin de factoriser les développements communs d'analyse syntaxique et sémantique des spécifications B.

  • Titre traduit

    Development process contribution of applications specified with B method by validation using UML views and translation into object languages


  • Résumé

    The research works about software engineering allows to think up two approach types, the formal methods which allows to write and verify a system specification with a notation from mathematics and the semi-formal methods object-oriented which allows to model a system using graphic views. The departure of our works is the B formal method. We provide a contribution in two states of the software development. The first is the integration of the two method types by extraction of UML graphics views from a B formal specification. This extraction happen to maturity because it deals with state-charts, classes diagrams and OCL constraints like most integration works already done as graphic notation derivation to formal methods. In addition we also defined the extraction of concrete diagrams like sequence and activity ones. The second contribution of our works is the translation of B specifications to compilable and executable languages. This translation is targeted on a large domain because it is applied on standard software with Java and C# but also on embedded application with Java for JavaCard. A plate-forme merging the two contributions relatives tools was developed in order to factorize the common developments of syntactic and semantic analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p. ; 30 cm
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p.245-250

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2004.30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.