Développement d'une méthode de dosage immunochimique des caséines non protéolysées sur biocapteur : application à la quantification simultanée des caséines αs1, β et k

par Stéphanie Muller Renaud

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Philippe Dulieu.

Soutenue en 2004

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La qualité d'un lait est estimée par la mesure de ses principaux constituants, la matière grasse, les protéines et les cellules somatiques. La fraction protéique est constituée par 20% de protéines sériques et 80 % de caséines. Ces protéines peuvent être hydrolysées dans le lait par différentes enzymes. Seules les caséines non-protéolysées vont constituer la matrice fromagère. Quatre caséines existent, la caséine alphaS1, alphaS2, beta et kappa. Leurs concentrations varient en fonction des critères physiologiques et environnementaux. Ces variations peuvent modifier l'aptitude à la transformation des laits et la qualité des fromages. Pour estimer la qualité d'un lait avant transformation, il semble donc important de connaître la concentration en caséines entières plutôt que la quantité de protéines totales. L'objectif de ce travail était de mettre au point sur un biocapteur, le Biacore 3000, une méthode immunochimique de dosage simultanée des caséines entières. Nous avons choisi une stratégie prenant en sandwich chaque protéine à l'aide d'anticorps spécifiques des extrémités N- et C-terminales. Après obtention des différents anticorps nécessaires, le dosage de chaque caséine a été développé indépendamment puis adapté à la quantification simultanée des caséines. L'analyse est réalisée en moins de 10 minutes sans aucune préparation de l'échantillon. Afin de montrer la polyvalence de la méthode, plusieurs applications ont été réalisées sur d'autres produits laitiers. Finalement, une analyse de laits crus par le biocapteur a montré une corrélation significative avec les résultats obtenus par dosage Infra-Rouge mais aucune corrélation avec ceux d'électrophorèse capillaire.

  • Titre traduit

    DEVELOPMENT OF A BIOSENSOR IMMUNOASSAY FOR QUANTIFICATION OF WHOLE CASEINS: APPLICATION TO SIMULTANEOUS QUANTIFICATION OF ALPHAS1, BETA AND KAPPA CASEINS IN MILK AND DAIRY PRODUcTS


  • Résumé

    Milk quality is assessed by measuring some major constituents such as fat, total proteins and somatic cells. Total milk proteins include whey proteins which make up 20% and caseins, 80%. In milk, hydrolysis of caseins by indigenous milk enzymes can occur. However, only whole caseins will constitute the cheese matrix. Four major caseins are present in milk and are named alphaS1-, alphaS2-, beta- and kappa-casein, respectively. Their concentrations can vary with physiological and environmental factors. These variations can modify the aptitude for the transformation of milk and the quality of cheeses. Therefore, in order to have an accurate estimation of the quality of milk used for cheesemaking, it seems to be more important to determine the concentration of whole caseins rather than its total proteins content. The objective of this work was to develop on a biosensor, Biacore 3000, an immunochemical method to quantify simultaneously the whole caseins. We have chosen a strategy taking in sandwich each protein using specific of ends N and C-final antibodies of each protein. After the production of the various antibodies necessary, the quantification of each casein was developed independently then adapted to the simultaneous quantification of caseins. The analysis is carried out in less than 10 minutes without any preparation of the sample. In order to show the versatility of the method, several applications were carried out on other dairy products. Finally, a milk analysis realised by the biosensor showed a significant correlation with the results obtained by Infra-Rouge quantification but any correlation with those of capillary electrophoresis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 f. ; ill. ; 30 cm
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f.135-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2004.20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.