Le monde du flamenco : entre pratiques amateurs et professionnelles, socio-anthropologie d'une culture artistique

par Eve Brenel

Thèse de doctorat en Sociologie


  • Résumé

    Cette thèse analyse le flamenco comme pratique structurante d'un monde artistique (au sens de Becker). Une première partie permet, à partir d'une analyse critique des débats qui entourent l'histoire de cette pratique culturelle, de montrer les enjeux des controverses autour de la question de l'origine andalouse ou gitane du flamenco. Les mythes qui entourent les praticiens (chanteurs, guitaristes, danseurs) sont confrontés à une étude statistique ; la population des aficionados, dont le rôle est ici essentiel, est également présentée : leurs caractéristiques sociales, leur usage de l'érudition et leur place dans ce " monde " culturel. Une deuxième partie construit une définition de ce qu'est " l'être flamenco ", définition qui passe par la prise en compte des rapports dialectiques qui s'instituent entre " l'entre-soi " des réunions privées et la production d'une légitimité artistique à travers la pratique publique de spectacles. L'identité collective des " flamencos " se base sur le partage de certains univers de référence : un langage commune, une mémoire collective et le fait d'être initiés à cet art et à sa réception. En outre, les acteurs établissent collectivement des critères de qualification, d'ordre esthétique, mais aussi éthique. Une troisième partie analyse successivement les parcours obligés de socialisation des chanteurs, danseurs et guitaristes professionnels (entre tradition et modernité), non sans avoir posé au préalable la question de la place de l'héritage dans ce processus. La thèse montre comment les différents acteurs, professionnels et aficionados, gitans et payos, participent collectivement à la production du flamenco, à travers leurs interactions, entre coopération et conflit. Dans ce " monde ", les aficionados jouent un rôle déterminant dans l'établissement des critères, dans la formation des artistes et dans la production de la légitimité artistique du flamenco

  • Titre traduit

    ˜The œ"world" of flamenco: between amateur and professional practices, socio-antropology of an artistic culture"


  • Résumé

    This thesis analyses flamenco as a structuring practice of an artistic "world" ( in Becker's meaning). A first part allows- from a critical analysis of the debates surrounding the history of this cultural practice- to show the stakes of controversies around the question of Andalusian or gipsy origin of the flamenco. Mythes surrounding practitioners ( singers, guitarists, dancers) are confronted to a statistic study; the aficionados population, which role is in this case essential, is also submitted : their social characteristics, their use of erudition and their place in this cultural "world". A second part builts a definition of what the " flamenco's human being " is ; a definition that goes through the taking into consideration of the dialectical's relationships instituted between "yourselves" in private meetings and the production of an artistic legitimacy through the public practice of shows. The "flamencos" collective identity is based on the sharing of some reference's worlds : a common language, a collective memory and the fact of being initiated to this art and its reception. Besides, actors lay down collectively qualification criteria, in terms of esthetic but also ethic. A third part analyses successively the required courses for the singers, dancers and guitarists socialization (between tradition and modernity), after having first set up the question of the inheritance's place in this process. The thesis shows how the different actors , professionals and aficionados, gypsies and payos, participate collectively to the flamenco's production, through their interactions, between cooperation and conflict. In this "world", aficionados play a decisive role in establishing criteria, in training artists and in producing flamenco's artistic legitimacy

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (515 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 477-491

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 218487.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 218488.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.