Contraintes pulmonaires et adaptations ventilatoires à l'entraînement chez l'enfant pré-pubère

par Cédric Nourry

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Patrick Mucci.

Soutenue en 2004

à l'Artois .


  • Résumé

    En comparaison avec les adultes, les enfants présentent des capacités pulmonaires et des débits bronchiques inférieurs. De plus, pour une intensité d'exercice donnée, les enfants présentent des niveaux de ventilation et de PCO2 élevés attestant d'une inefficience de la ventilation d'exercice. Pour ces raisons, les enfants pourraient atteindre plus facilement les limites de l'échangeur pulmonaire lors de l'exercice intense. Ce travail visait, dans un premier temps, à étudier l'existence de contraintes ventilatoires mécaniques et de troubles des échanges gazeux pendant l'exercice chez des enfants pré-pubères selon leur niveau de pratique physique. La première partie de ce travail montre que les enfants prépubères sont prédisposés aux contraintes ventilatoires mécaniques pendant l'exercice. En outre, les résultats de ces études montrent, que ces contraintes sont potentialisées chez les enfants sportifs. Celles-ci pourraient être impliquées dans les troubles des échanges gazeux à l'exercice rapportés dans ces études chez les enfants sportifs. Dans un deuxième temps, nous avons étudié si une période de huit semaines d'entraînement intermittent en course à pied pouvait modifier chez les enfants, la fonction pulmonaire de repos et la ventilation à l'exercice. La deuxième partie montre qu'un programme d'entraînement en course à pied s'étalant sur une courte période, améliore la fonction pulmonaire de repos compensant ainsi l'augmentation de la demande ventilatoire à l'exercice avec l'entraînement. La balance entre la capacité respiratoire et la demande respiratoire étant maintenue, les contraintes ventilatoires mécaniques restent alors inchangées avec l'entraînement.

  • Titre traduit

    Pulmonary constraints and ventilatory adaptation to training in prepubescent children


  • Résumé

    In comparison with adults, children have lower pulmonary capacity and maximal expiratory flows. In addition children presents high levels of ventilation and PCO2 for a given exercise intensity which testifies that their exercise ventilation is inefficient. For these reasons, children could rich more easily the limit of the gas exchange system during heavy exercise. The aim of this work was first to test wether mechanical ventilatory constraints and gas exchange impairment exist during exercise in prepubescent children according to their level of physical activity. The first part of this work shows that the prepubescent children are prone to the mechanical ventilatory constraints during exercise. Moreover the results of these studies show that these constraints are potentiated in trained children. During exercise, these ventilatory constraints may be implicated in gas exchange impairment observed for trained subjects. The second aim was to study if a eight-week period of intermittent running training may modify resting lung function and exercise ventilation. The second part shows that a short runnning training program improves resting lung function and compensates for the increase in the ventilatory demand with training. As balance between respiratory capacity and ventilatory demand is maintained, mechanical ventilatory constraints remain unchanged with training.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 134-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04ARTO0001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.