La globalisation du processus du blanchiment d'argent

par Rana Matar

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Gaëtan Di Marino.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    ˜The œglobalization of money laundering process


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présente recherche s'inscrit dans le cadre de l'analyse du processus de blanchiment. Il semble entré dans une nouvelle période caractérisé par sa généralisation, laquelle témoigne de son intégration par le système économique et financier global. En fait, les mécanismes constitutifs de la mondialisation financière ont pu, par leur nature même, faciliter la pénétration dans le système financier et la circulation internationale des capitaux. En effet, le problème de l'argent sale est un fait majeur de notre fin de siècle et un défi pour tous les acteurs politiques et économiques du monde de affaires, désormais inscrit dans la mondialisation. Face à l'internationalisation de pratiques de blanchiment, la réponse ne peut qu'être de plus en plus internationale, voire supranationale. Elle nécessite inévitablement de nouveaux progrès dans la coopération internationale, tout particulièrement en Europe. Cette coopération ne se fait qu'en réduisant les obstacles qui subsistent dans les législations nationales et leur incidence sur l'entraide judiciaire. L'efficacité de la lutte contre le blanchiment d'argent dépend aussi de la création d'un système cohérent de contre-mesures. Un nouvel ordre économique international devra être progressivement réinventé, qui comblera les lacunes dans l'organisation existante et qui mettra en œuvre une régulation financière et monétaire internationale. Or, le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, le GAFI et d'autres organes de normalisation préparent une méthodologie commune d'évaluation globale en vue de l'établissement d'une norme internationale pour la lutte contre le blanchiment d'argent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (548 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.521-540. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2418/A-C
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut de sciences pénales et de criminologie. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : G 675
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.