Logiques de l'engagement et modes de contestation au Liban : genèse et éclatement d'une génération de militants intellectuels (1958-1975)

par Agnès Favier

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Schemeil.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Cette recherche interroge les logiques et les dynamiques de l'engagement contestataire de jeunes militants intellectuels au Liban entre la fin des conflits communautaires de l'année 1958 et le début de la guerre du Liban en 1975, ainsi que la formation des identités militantes et des générations politiques. Elle analyse ainsi les conditions et les modalités des mobilisations collectives des étudiants, acteurs centraux du mouvement contestataire qui s'épuise dans les contradictions de la guerre civile (1975-1990). Elle étudie aussi les mécanismes de politisation et de socialisation politique de la jeunesse étudiante engagée dans les mouvements partisans, syndicaux et associatifs de l'époque. Elle questionne enfin les effets du cycle de contestation des années 60 sur les changements politiques et culturels à l'oeuvre au Liban avant la guerre et sur les trajectoires des enfants de la révolte à plus long terme. Basé sur une longue enquête de terrain (1994-2003) et des sources de première main, ce travail combine une approche micro et macrosociologique et s'inscrit dans une perspective interdisciplinaire. En articulant l'étude des contextes de l'action collective, des lieux et pratiques du militantisme et des trajectoires militantes individuelles, l'étude souligne les contraintes de l'action collective dans une société fragmentée au niveau culturel et communautaire et les effets du temps social et de la violence sur les processus d'engagement politique. L'étude du cas libanais contribue ainsi à une réflexion plus générale et comparatiste sur les logiques et les mutations du militantisme, ainsi que sur le rôle des intellectuels dans les mouvements de contestation

  • Titre traduit

    Patterns of political involvement and forms of protest in Lebanon. Emergence and disintegration of a generation of intellectual activists (1958-1975)


  • Résumé

    This research paper examines the patterns and trends of the involvement of young intellectual activists in protest movements in Lebanon between the end of the intercommunal crisis of 1958 and the outbreak of the Lebanon war in 1975, and the formation of activist identities and political generations. This paper analyses the conditions and forms of collective mobilisation by students, the central actors in the protest movement that petered out during the contradictions of the civil war (1975-1990). It also studies the mechanisms of politicisation and political socialisation of student youth involved in political parties, trade unions and other organisations at the time. Lastly it examines the impact of the protest cycle of the 1960s on political and cultural change in Lebanon before the war, and on the subsequent experiences of the children of revolt. Based on a field survey (1994-2003) and first-hand sources, this thesis combines a micro-sociological approach in an interdisciplinary perspective. By setting the investigation of the contexts of collective action and the places and practices of activism against individual activists' experiences, the study highlights the limitations of collective action in a society fragmented into different cultures and communities, and the effects of social time and violence on processes of political involvement. A study of the Lebanese case contributes to a broader, comparative reflection on the patterns and transformation of activism, and on the role of intellectuals in protest movements

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (656 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 609-650

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2357/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 310017854
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.