Un microcosme dans le nombril du monde : migrants utopiques et autochtones dans le haut-lieu mexicain de Tepoztlán

par Andrea Vaschetto

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Luc Bonniol.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    ˜A œmicrocosm in the navel of the world. Utopian migrants and autochthons in the Mexican haut-lieu of Tepoztlán


  • Résumé

    La recherche met en évidence l'émigration utopique de l'Europe vers les pays "exotiques" du sud du monde. L'étude se réfère au Mexique, et au village de Tepoztlán, dans l'État de Morelos, à l'époque contemporaine. L'hypothèse de recherche se fonde sur le fait que parallèlement aux nouveaux types de mobilité qui se sont développés dans les dernières décennies (main d'œuvre hautement spécialisée, tourisme, néo-ruralisme), il existe un phénomène migratoire motivé par les difficultés des individus à intérioriser les règles sociales de leur pays d'origine. La thèse se développe sur trois points fondamentaux : dans une première partie on élabore un cadre général des types de mobilité et des études qui les concernent, au cours des dernières quarante années en Europe. Par la suite, on se concentre sur la situation des étrangers au Mexique. Dans la deuxième partie on met en évidence le contexte dans lequel le sujet de recherche s'insère: le village de Tepoztlán, son histoire et les événements récents qui l'ont rendu célèbre au Mexique et dans le monde. Cette description a pour but de montrer que le village de Tepoztlán est un haut lieu scientifique, politique et spirituel. Cette caractéristique fait du village une destination privilégiée pour les migrants européens. Dans la troisième partie on construit une généalogie du système de pensée des migrants utopiques en partant de la notion d'utopie. Par la suite, on met en évidence les histoires de vie, les motivations du départ et les activités qu'ils développent dans le village. Finalement, dans la troisième partie on analyse les interactions entre les groupes sociaux du village. Au cours de celles-ci les identités ethniques émergent, se développent des stratégies (économiques et sociales) pour maintenir les frontières ethniques et défendre les intérêts de chaque groupe.


  • Résumé

    The research highlights a utopian type of emigration to the so-called "exotic" countries of the Southern hemisphere. In particular the study refers to Mexico and the village of Tepoztlán in the state of Morelos during the contemporary period. The research hypothesis is built upon the fact that parallel to the new types of mobility that have developed in the last few dexades (highly skilled workforce, tourism, neoruralism), there exists a migratory phenomenon towards the "exotic" countries caused by the difficulty of the individuals to interiorise the social rules of the country of origin. The thesis develops around three fundamental points : in the first part a general picture of the types of mobility and the studies undertaken in the last forty years is elaborated. Following this, the analysis concentrates on the situation of foreigners in Mexico. The second part studies the context in which the research subject is placed : the village of Tepoztlán, its history and the recent events which have made it famous in Mexico and the rest of the world. This description has the aim of demonstrating that the village is a haut-lieu (an exemplary place)). This characteristic makes it a prefered destination for European migrants. In the third part a genealogy of the thought process of the utopian migrants is constructed from the classical notion of utopia. Following this, the life-stories, the reasons for leaving, and the activities the migrants are involved with in the village are an analysed. Finnaly, the interaction between the different social groups of the village is studied. From this interaction the ethnic identities emerge and strategies (economic and social) are developed in order to maintain the ethnic boundaries and to safeguard the interests of the individual groups

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 418 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.367-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2323/A-C

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.