Modes d'action des néonicotinoïdes : étude comparée des mécanismes d'absorption et de métabolisation chez un invertébré, l'abeille domestique (Apis mellifera L.), et chez un vertébré, l'homme

par Jean-Luc Brunet

Thèse de doctorat en Nutrition

Sous la direction de Luc P. Belzunces.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Neonicotinoids: mode of action comparative pharmacokinetics in the Honeybee and the human


  • Résumé

    Le rôle de l'absorption et de la métabolisation dans la toxicité différentielle de l'acétamipride (AAP) et de l'imidaclopride (IMI) est évalué chez l'abeille et chez l'Homme. Chez l'abeille, l'absorption et la distribution de l'AAP sont très rapides et similaires à celles de l'IMI. Les métabolites de l'AAP tendent à persister dans l'organisme et diffèrent de ceux de l'IMI, expliquant la toxicité différente des deux molécules. L'absorption des deux molécules, étudiée au moyen de la lignée cellulaire humaine Caco-2, permet de prédire une absorption intestinale importante. Les mécanismes de transports passifs et actifs impliqués diffèrent pour les deux molécules. Chez l'homme, la métabolisation de l'AAP par des hépatocytes et par des microsomes hépatiques conduit à un seul métabolite en impliquant majoritairement le cytochrome P450 CYP2C9 dont l'hétérogénéité au sein de la population induirait un risque sanitaire différent pour les individus si le seul métabolite de l'AAP était toxique


  • Résumé

    The differential toxicity of imidacloprid (IMI) and acetamiprid (AAP) to human and to the honeybee might be explained, in part, by their absorption and their metabolization. AAP is very rapidly absorbed and metabolized in honeybee and its kinetic of distribution in the organism is similar to that of IMI. AAP metabolization leads to the production of many derivatives that tend to persist in the honeybee suggesting a subsequent (sub-)chronic intoxication. AAP and IMI absorption studies, using Caco-2 cell line, suggest a rapid and massive intestinal absorption in human, involving different passive diffusion and active transports for AAP and IMI. In human, the AAP metabolization by hepatocytes and liver microsomes leads to the appearance of a single metabolite. The major cytochrome P450 involved is CYP2C9 which expression is non-ubiquitous in human. Thus, if single AAP metabolite is toxic for human, the risk for human health will be not generalized in the population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144-[9] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 129-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.