Le pou de corps humain comme vecteur de maladies infectieuses

par Linda Houhamdi

Thèse de doctorat en Maladies transmissibles et pathologies tropicales

Sous la direction de Didier Raoult.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Le pou de corps humain est actuellement connu comme vecteur de trois pathogènes humains : Rickettsia prowazekii, Borrelia recurrentis et Bartonella quintana. Dans cette thèse, nous avons premièrement établi un modèle expérimental efficace de l'infection du pou de corps humain avec R. Prowazekii, ce modèle reproduit l'infection naturelle. Ensuite, nous avons étudié l'infection du pou avec B. Recurrentis. Nous avons démontré pour la première fois que le pou excrète des borreliae vivants dans ses fécès. En plus, nous avons évalué le rôle qu'il peut jouer dans la transmission d'Acinetobacter baumannii, précédemment isolé dans notre laboratoire à partir des poux infectés naturellement et collectés dans le monde entier. Nous avons également démontré pour la première fois que le pou est capable de transmettre Rickettsia typhi (naturellement transmis par la puce), R. Rickettsii et R. Conorii (naturellement transmis par les tiques). Enfin, nous avons produit et appliqué des anticorps monoclonaux spécifiques dirigés contre R. Prowazekii, R. Typhi et R. Felis pour les détecter dans leurs vecteurs arthropodes

  • Titre traduit

    The human body louse as a vector of infectious diseases


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The human body louse is currently recognized as the vector of three human pathogens: Rickettsia prowazekii, Borrelia recurrentis and Bartonella quintana. In this thesis, we first established an efficient experimental model of human body louse infection with R. Prowazekii, which reproduces the natural infection. Then, we studied the infection of the louse with B. Recurrentis. We demonstrated for the first time that the louse excretes living borreliae within its feces. In addition, we assessed the role that it would play in the transmission of Acinetobacter baumannii to humans, previously isolated in our laboratory from lice naturally infected and collected worldwide. Finally, we demonstrated for the first time that the louse is able to transmit Rickettsia typhi (naturally transmitted by the Oriental rat flea), R. Rickettsii and R. Conorii (naturally transmitted by ticks). Moreover, we produced and efficiently applied monoclonal antibodies directed against R. Prowazekii, R. Typhi and R. Felis for their detection from their arthropod vectors

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 365 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/AIX2/0673Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6268
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045542
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.